Faire de "l'ordre" : la fabrique sociopolitique de la pluralisation de l'activité policière en Côte d'Ivoire

Ricard, Maxime (2020). « Faire de "l'ordre" : la fabrique sociopolitique de la pluralisation de l'activité policière en Côte d'Ivoire » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

En tant que contribution à la sociologie politique et policière, cette thèse s’intéresse aux négociations et tensions sociopolitiques des pratiques d’ordre après un conflit. Celles-ci sont réalisées par une pluralité d’acteurs qui résistent souvent aux dichotomies classiques entre l’étatique et le non-étatique, le formel et l’informel, ou le public et le privé. La pluralisation de l’activité policière en Côte d’Ivoire est construite historiquement via un processus de négociation soulignant des tensions localisées dans la fabrique de l’ordre, des arrangements et transactions d’acteurs pluriels, comme l’illustre la sortie de conflit après la crise postélectorale de 2010-2011. Ce processus ne signifie pas nécessairement un affaiblissement de l'État, mais une reconfiguration des chaînes d'interdépendance et des relations de pouvoir locales. De manière concomitante, un réinvestissement de l’État dans l’institution policière et la persistance de la pluralisation de l’activité policière ont été observés. Ces dynamiques sont étudiées avec deux études de cas complémentaires, via l’ethnographie, dans une démarche en trois temps : 1) l’observation de l’évolution historique des pratiques d’ordre et de la production de l’autorité en Côte d’Ivoire ; 2) une sociologie de la fabrique locale de l’ordre ; et 3) l’étude des négociations et tensions des relations État-société en sortie de conflit. Les comités de vigilance des quartiers populaires de la commune d’Abobo à Abidjan se sont construits face à la perception d’une crise sécuritaire en sortie de conflit, dans un contexte d’impuissance de la police publique et d’une méfiance entre celle-ci et la population. Ces mobilisations oscillent entre décharge et délégation, sur un continuum entre inclusion et exclusion de l’État, et reposent sur des communautés morales coercitives ambiguës. Dans l’Ouest rural, les chasseurs dozos symbolisent l’héritage de la guerre. La présence de ces acteurs est perçue par beaucoup comme une forme de domination dans la sortie de conflit, dans un contexte de profonds ressentiments liés aux conflits fonciers et aux violences de la crise postélectorale de 2011. Dans ce contexte de tension et de politisation, les Dozos devaient trouver une nouvelle légitimité, en négociant leur insertion dans le champ de la sécurité et en développant de nouvelles opportunités. Ces différents acteurs dans ces études de cas ont produit des configurations politico-vigilantes reposant sur la construction d’une forme de reconnaissance au niveau local. Ces pratiques d’ordre reposent ainsi sur des ressources et répertoires d’action, produisant des trajectoires sociales particulières. En recentrant la compréhension d’une sortie de conflit autour de la question de l’ordre et de sa fabrique locale, en cherchant à montrer sa complexité (ordre social, ordre moral, ordre politique), sa malléabilité, les logiques d’interdépendances entre acteurs et les tensions entre coopération et compétition, cette thèse se veut une contribution à l’étude de l’État postcolonial, aux études policières globales, et à l’analyse d’une transition entre guerre et paix. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : pluralisation de l’activité policière, vigilantisme, ordre local, sécurité, police, post-conflit, Côte d’Ivoire

Type: Thèse ou essai doctoral accepté
Informations complémentaires: Fichier numérique reçu et enrichi en format PDF/A.
Directeur de thèse: David, Charles-Philippe
Mots-clés ou Sujets: Ordre public / Police / Participation citoyenne / Vigilantisme / Sécurité publique / Côte-d'Ivoire
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 avr. 2022 11:23
Dernière modification: 12 avr. 2022 11:23
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/15372

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...