Effets d'un programme d'apprentissage en plein air sur la pratique de l'activité physique des élèves de niveau primaire issus de l'immigration au Québec

Lacoste, Yannick (2021). « Effets d'un programme d'apprentissage en plein air sur la pratique de l'activité physique des élèves de niveau primaire issus de l'immigration au Québec » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en kinanthropologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Ce mémoire s’intéresse aux thématiques de l’activité physique (AP), du plein air et des enfants issus de l’immigration (IdI) et poursuit deux objectifs. D’une part, celui de documenter l’état actuel des connaissances sur l’AP des enfants IdI. D’autre part, celui de mesurer les effets d’un programme d’apprentissage en plein air (AePA) sur l’AP des enfants IdI. Pour atteindre ces objectifs, deux études complémentaires ont été réalisées et ont fait l’objet d’articles scientifiques soumis pour publications. Le premier article présente les recherches sur l’AP des enfants IdI qui ont été examinées dans le cadre d’une revue systématique. Les critères d'inclusion comprenaient les articles évalués par des pairs publiés de janvier 2010 à mai 2018 en anglais, en français ou en espagnol, qui incluaient des enfants en âge de fréquenter l'école primaire (6-12 ans), et des données sur le statut d'immigration. Un total de 11 articles a été inclus dans les analyses. Le statut d'immigration (immigrant ou non immigrant) et la génération d'immigration (première, deuxième et troisième), l'origine ethnique et le sexe ont été associés aux habitudes d'AP. En général, les niveaux d'AP étaient plus faibles chez les enfants de la première génération d'immigration, les enfants d'origine hispanique et d'Asie de l'Est, ainsi que les filles. Les résultats suggèrent que les mesures des questionnaires pourraient être biaisées ou inexactes chez les enfants IdI, soulignant la nécessité d'intégrer des méthodes mixtes (mesures quantifiables et subjectives). En conclusion, une grande proportion d'enfants n’atteint pas les directives en matière d'AP, et cela pourrait être encore plus vrai pour les enfants IdI. De futures études intégrant le temps écoulé depuis l'immigration, des analyses comparatives sur le sexe, les caractéristiques socioculturelles et socioéconomiques, et une méthodologie mixte, pourraient fournir un portrait plus complet des habitudes et des possibilités d'AP pour les enfants IdI. Le deuxième article présente les effets d’un programme d’AePA sur l’activité physique des élèves du primaire IdI en contexte urbain canadien. Ce programme se nomme Plein air, Santé et Environnement (PASE). Trois classes de 6e année du primaire dans deux écoles de Montréal similaires ont été recrutées en octobre 2019 pour participer à cette étude quasi expérimentale. Au total, 91 participants (47.3% filles, 52.7% garçons, âge 11.61 ± 0.41) ont porté un accéléromètre GENEActiv durant sept jours consécutifs. Trois analyses comparatives ont été effectuées : la semaine complète, la journée d’école et les domaines d’activités. L’analyse de la semaine complète ne permet pas d’observer des différences significatives entre les groupes. L’analyse de la journée d’école sans éducation physique et à la santé montre que les filles exposées au PASE ont passé un taux moyen supérieur de temps en APMÉ (+4,30%, 95% IC = 1,93 à 6,68) avec une taille d’effet forte (d=1,14). En isolant les domaines d’activités, on constate que les élèves passent plus de temps d’APMÉ lorsqu’ils sont en PASE plutôt qu’en classe ordinaire (+11,15%, 95% IC = 9,70 à 12,61) avec une taille d’effet forte (d=3,63). L’AePA semble être une approche pédagogique intéressante pour stimuler l’AP des jeunes IdI dans le cadre scolaire. D’autres études sont nécessaires pour confirmer la tendance de ces résultats et explorer ses retombées sur d’autres indicateurs du développement des élèves tels que l’engagement scolaire. La problématique, le cadre conceptuel, une présentation générale de la méthodologie et la conclusion tissent les liens entre les deux articles. L’utilisation d’outils de recherche mixtes et d’un design longitudinal, un intérêt plus marqué pour l’AP chez les filles IdI et une recherche de développement de l’approche AePA constituent des axes de recherche sur lesquels les chercheurs devraient s’intéresser. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : immigration, éducation à la santé, jeunes, éducation plein air, apprentissage en plein air, activité physique, Udeskole

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Fichier numérique reçu et enrichi en format PDF/A.
Directeur de thèse: Gadais, Tegwen
Mots-clés ou Sujets: Élèves du primaire / Santé et hygiène / Enfants issus de l'immigration / Activité physique de loisir / Enseignement en plein air
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département de kinanthropologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 31 janv. 2022 12:39
Dernière modification: 31 janv. 2022 12:41
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/15064

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...