Développement et validation d'un outil d'évaluation des compétences en communication motivationnelle auprès de médecins

Gosselin Boucher, Vincent (2021). « Développement et validation d'un outil d'évaluation des compétences en communication motivationnelle auprès de médecins » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (53MB)

Résumé

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime maintenant que près de 70% des décès dans le monde résultent de maladies chroniques, y compris les maladies cardio-vasculaires, respiratoires, l’obésité et le cancer. Les maladies chroniques sont fortement influencées par le style de vie lié à un groupe spécifique de comportements de santé nocifs (p.ex., tabagisme, mauvaise alimentation, consommation excessive d'alcool et sédentarité) ayant des conséquences importantes sur le développement et la progression des maladies chroniques. La Communication motivationnelle (CM), basée sur l’entrevue motivationnelle et adaptée aux professionnels de la santé, est un style de communication efficace dans le temps, utilisé par les professionnels de la santé pour promouvoir l’engagement et d’autogestion des maladies chroniques. Il s’appuie sur les sciences du comportement et met l’accent sur une prise de décision partagée, adaptée aux préférences et aux valeurs des patients. Bien que les formations en CM soient maintenant plus communes et disponibles pour les professionnels de la santé, les outils d’évaluation des compétences en CM sont longs, complexes et mal adaptés aux compétences spécifiques en CM et au contexte clinique des médecins spécialistes. L’objectif général de ce projet doctoral est de créer et de valider un outil d’évaluation des compétences en CM auprès de médecins traitant des maladies chroniques dans leur pratique. Cette recherche a tout d’abord pour but d’effectuer une revue systématique de la littérature en comparant les caractéristiques (p.ex., psychométriques, mode d’administration) d’outils d’évaluation de compétences en communication existants et leur capacité à engager l’utilisateur. Ensuite, cette recherche a pour but de déterminer les comportements à risque pour la santé que les médecins canadiens jugent les plus importants à cibler dans le contexte de la gestion des maladies non transmissibles, ainsi que leurs perceptions et leurs attitudes quant à la possibilité de suivre une formation en matière de changement de comportement. Finalement, en utilisant les résultats de la revue systématique et du questionnaire, cette recherche a pour but de développer et de valider un nouvel outil d’évaluation de compétences en CM qui sera facile à administrer et à coter dans le contexte clinique des médecins spécialistes, et qui sera capable d’engager l’utilisateur. Afin de répondre à objectif général, cette thèse est divisée en six chapitres. Le premier chapitre traite du contexte actuel des maladies chroniques, de la problématique des comportements reliés à la santé et de la formation des médecins en communication ou counseling pour le changement de comportement. Ensuite, le deuxième chapitre présente une première étude réalisée dans le cadre de ce projet, soit la revue systématique de la littérature des outils d’évaluation des compétences en communication chez les médecins. Le troisième chapitre présente une deuxième étude, un sondage fait auprès de médecins afin d’évaluer leurs perceptions des comportements de santé à risque les plus présents dans leur pratique et leurs motivations et leurs confiances à conseiller les patients sur le changement de comportement. Le quatrième chapitre présente une troisième étude, portant sur le développement et la validation préliminaire d’un nouvel outil d’évaluation des compétences en communication motivationnelle. Le cinquième chapitre présente la discussion générale de la thèse, notamment sur les implications cliniques, les considérations méthodologiques et les pistes de recherche. Le sixième est dédié à la conclusion de cette thèse. Les résultats de la première étude révèlent qu’il existe 45 outils d’évaluation de compétence en communication utilisés auprès de médecins. Malgré leur grand nombre, il y a un haut degré d’hétérogénéité entre les outils, et ce, en termes de compétences évaluées et de qualité des études. En plus, la plupart des outils sont très mal validés et ne sont pas développés en tenant compte de modèles théoriques en lien avec la communication ou le changement de comportement. Cette étude a permis d’identifier des critères nécessaires au développement d’un outil d’évaluation des compétences de médecin afin qu’il soit accessible, pratique, ludique et facile à administrer et à noter. Les résultats de la deuxième étude ont permis d’identifier, à l’aide de réponse de 80 médecins canadiens, que la sédentarité, le tabagisme et la non-observance des traitements sont les trois comportements à risque pour la santé les plus fréquents (prévalence perçue) et les plus importants dans le contexte du traitement des maladies non transmissibles. Également, cette étude révèle que les médecins considèrent comme étant très important (9,1/10) de cibler les comportements à risque, mais qu’ils ne sont que modérément confiants (5,3/10) dans leurs compétences en matière de counseling pour le changement de comportement et modérément disposés à suivre une formation à ce sujet (6,3/10). Les médecins estiment qu’il serait prêt à consacrer quatre heures pour ce type de formation. Les résultats de la troisième étude sont divisés en cinq sections, reflétant les 5 étapes de développement du nouvel outil d’évaluation des 11 compétences en communication motivationnelle, le Motivational Communication Competency Assessment Test (MC-CAT) version 2. À l’aide des parties prenantes (c.-à-d. : médecins, psychologiques et administrateur.trices en santé), sur une période de trois ans, des vignettes de cas de patients et un système de cotation furent développés et validés. Également, l’expérience de l’utilisateur fut évaluée auprès d’une population mixte d’étudiants aux cycles supérieurs, de médecins et de professionnels de la santé. Le MC-CAT évalue la compétence MC en 20 minutes en présentant au participant 4 des 16 cas possibles (sélectionnés et ordonnés de manière aléatoire) portant sur diverses cibles comportementales (p.ex., le tabagisme ou l'alimentation). Les scores globaux et par compétence individuelle sont calculés automatiquement pour les 11 items de compétence des 4 cas. Les premiers tests de cohérence interne pour les scores globaux furent très positifs (α=0,78). Cet outil novateur permettra d’évaluer des médecins spécialistes à travers le Canada et pourra être adapté et utilisé auprès d’un éventail de professionnels de la santé partout dans le monde. De plus, cette thèse génèrera de l’information importante sur la méthodologie derrière la création d’un outil d’évaluation en CM auprès de médecins spécialistes. Également, ce projet aura un impact positif important sur santé de patients aux prises avec des maladies chroniques, par l’entremise de l’acquisition de meilleures habiletés de communication favorisant le changement de comportements primordiaux pour la prévention et le traitement des maladies chroniques. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Communication, Changement de comportement, Outil d’évaluation, Psychométrie, Éducation, Maladie non transmissible.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: Fichier numérique reçu et enrichi en format PDF / A.
Directeur de thèse: Lavoie, Kim
Mots-clés ou Sujets: Communication en médecine / Communication motivationnelle / Évaluation / Psychométrie / Médecins / Éducation des patients / Modification du comportement / Maladies chroniques
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 17 janv. 2022 09:05
Dernière modification: 17 janv. 2022 09:05
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/15026

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...