La troupe expérimentale du temps libre : un laboratoire artistique d'action culturelle

Hubert, Daryl (2021). « La troupe expérimentale du temps libre : un laboratoire artistique d'action culturelle » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (38MB)

Résumé

Cette recherche-création est née d’une hypothèse selon laquelle les pratiques artistiques peuvent favoriser l’action sociopolitique et contribuer à la transformation sociale. Elle se veut le terrain privilégié pour mettre en pratique l’engagement d’un collectif artistique au sein d’une démarche d’action culturelle. Le mémoire écrit qui accompagne la création se déploie en deux grandes parties. Tout d’abord, la section portant sur Les fondements examine certains des aspects théoriques et méthodologiques importants qui auront servi de point de départ au projet (praxis dialectique, hégémonie, intellectuel collectif, potentiel révolutionnaire de l’art, situation construite ; méthodologie de recherche-création, démarche heuristique, récit de pratique, transdisciplinarité) et présente un corpus de réalisations apparentées. Ensuite, dans la seconde partie du mémoire, j’aborde l’objet d’étude avec pour trame de fond la présentation de l’expérimentation artistique réalisée en collaboration avec le collectif interdisciplinaire Pourquoi jamais. Présentée sous forme d’un récit de pratique, cette section expose le trajet parcouru en prenant appui sur le contexte créatif et social, et décrit de façon plus spécifique les événements marquants survenus au cours de la création. L’approche heuristique préconisée dans la démarche artistique s’inscrit dans un assemblage méthodologique qui laisse place à la bifurcation et au réalignement. Sous la thématique principale du Temps libre, le projet traverse cinq cycles de création qui contribuent à la mise sur pied d’une Troupe expérimentale transdisciplinaire. Après quatre années d’exploration, trois résidences de création, plusieurs ateliers d’expérimentation mobilisant plus d’une vingtaine de personnes collaboratrices et deux diffusions publiques, la recherche-création s’articule autour de la confection d’un déambulatoire manifestif, sonore et visuel. Elle se donne pour objectif d’investir le contexte de contestation citoyenne portant sur le climat et d’y intervenir pour encourager le mouvement d’émancipation collective en son sein. D’autre part, dans la dernière partie du mémoire, sous forme d’une réflexion critique, j’examine les limites du projet et soulève des hypothèses de recherches et d’interventions. J’y soutiens, entre autres, l’affirmation selon laquelle l’intellectuel collectif est à même de contribuer à l’enrichissement du rapport de force effectif sur le terrain des luttes sociales. De plus, quoique circonscrite par son contexte sociohistorique, j’appuie l’idée que l’activité artistique peut participer à la construction d’un imaginaire des possibles traçant les voies d’une société émancipée. Une compilation audiovisuelle portant sur différentes interventions effectuées au cours de la recherche-création accompagne ce mémoire écrit en annexe. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : théorie critique en communication, mobilisation sociopolitique, hégémonie, création collective, art expérimental

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Fichier numérique reçu et enrichi en format PDF / A. Le mémoire comporte un document d'accompagnement.
Directeur de thèse: Létourneau, Éric
Mots-clés ou Sujets: Arts et société / Activisme artistique / Militantisme artistique / Changement social dans l'art / Création collective / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 10 janv. 2022 09:28
Dernière modification: 10 janv. 2022 14:40
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/14984

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...