Performance rituelle en art actuel : de l'immersion in situ à la mise en oeuvre de l'acte performatif

Burger, Marie-Lou (2021). « Performance rituelle en art actuel : de l'immersion in situ à la mise en oeuvre de l'acte performatif » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études et pratiques des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB)

Résumé

Performance rituelle en art actuel : de l’immersion in situ a  la mise en oeuvre de l’acte performatif est une thèse création qui cherche à rendre intelligible les liens invisibles/inaudibles qui existent entre une pratique performative dans le champ de l’art actuel et une pratique rituelle vécue de l’intérieur : La Danza de la Luna Ollintlahuimeztli. Elle interroge les processus activés et agissant entre l’expérience embodied, in situ, in socius et la mise en oeuvre de performances rituelles dans le champ de l’art actuel et explore quelles visions artistiques, quelles subjectivités, quels renouvellements des imaginaires et quels défis éthiques émergent de ces expériences. L’étude se développe suivant trois axes : la performance rituelle comme relation, comme vibration et comme transition. La question de recherche est investie au travers des processus de création de deux performances rituelles – La distancia que nos aproxima et In the Middle. Ces processus de création et la réflexion qui les accompagne sont intertissés avec les écrits théoriques de Tim Ingold, Manulani Aluli Meyer, Suely Rolnik et Shawn Wilson. Cette recherche s’inscrit dans les recherches émergentes proposées par les méthodologies autochtones et les nouvelles formes d’ethnographies (Imaginaries ethnography, Sensorial ethnography), ainsi que la recherche en art (Art Based Research, Embodied Research). Ces approches méthodologiques proposent d’inscrire l’expérience sensorielle, voire extrasensorielle du corps, ses techniques (technique as knowledge, Spatz, 2015) et ses pratiques (practice as research, Spatz 2015) au coeur des processus de recherche-création reliés à plusieurs disciplines à la fois. En partant du postulat que nos perceptions changent quand nous faisons l'expérience de notre corps en mouvement, il s’agit de réutiliser les informations trouvées, dans une étude théorique de l’art de la performance et dans la mise en oeuvre de dramaturgies performatives et rituelles. Ma thèse ouvre des pistes pour une refondation des processus de création et favoriser l’émergence d’un nouveau champ du visible qui rétablit l’équilibre entre mondes visibles/matérialistes et mondes invisibles. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Performance, Rituel, Danza de la Luna Ollintlahuimeztli, In Situ, Recherche Embodied, Méthodologie Autochtone, Art Actuel, Relation, Vibration, Transition

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Directeur de thèse: Lesage, Marie-Christine
Mots-clés ou Sujets: Art de performance / Rituel dans l'art / Art actuel / Processus de création / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 10 sept. 2021 16:39
Dernière modification: 10 sept. 2021 16:39
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/14467

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...