La composition scénique face à l'injouable «Cleansed» : dispositif-réseau et devenir-partition d'un théâtre interdisciplinaire

Berzi, Nicolas (2020). « La composition scénique face à l'injouable «Cleansed» : dispositif-réseau et devenir-partition d'un théâtre interdisciplinaire » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études et pratiques des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (874kB)

Résumé

Cette thèse-création relaye huit années de recherche-création scénique. Cette période intensive débute à l’occasion d'un laboratoire de mise en scène autour de la pièce-testament 4.48 Psychose (2011, Salle Paul Buissonneau, Montréal) de Sarah Kane et aboutit à ma création scénique doctorale de sa pièce Cleansed/Purifiés (2018, Agora Hydro-Québec, Montréal). La présentation de Purifiés est le résultat d’un vaste laboratoire collectif, interdisciplinaire et technologique. Les centaines de documents de création qui l’ont jalonné et la captation d’une de ses représentations publiques se retrouvent numérisées et archivées en complément à cette thèse écrite. Celle-ci reconstitue ce cheminement de chercheur-créateur en trois grands axes (épistémologique, autopoïétique et méthodologique). Dans un premier temps, la présente thèse investit sur le plan théorique une branche hybride et interdisciplinaire de la mise en scène connue sous le nom « composition scénique ». Cette dénomination marginale de la mise en scène se heurte à la prolifération d’une dramaturgie injouable et violente qui la place symptomatiquement devant sa propre limite définitionnelle et dévoile une scène intermédiale à recomposer sur scène. Dans un deuxième temps, cette thèse expose le récit de ma propre pratique interdisciplinaire confrontée à une série d’injouables scéniques. C’est l’occasion d’une plongée au cœur des souvenirs et des archives relatives aux créations de 4:48 Psychose (2011), Peep-Show (2013-2014), Héroïne(s) (2015) et Mythomania (2017). En reconstituant l’agglomération des nouvelles écritures numériques, l’hybridation entre les expressions scéniques traditionnelles et l’hyperdynamisme technologique, s’orientent dans une même foulée les problématiques compositionnelles et méthodologiques engendrées par cette hétérogénéisation technique et artistique. Ainsi s’échafaude graduellement une hypothèse motrice et une série subséquente de phases expérimentales commentées menant à la reconfiguration de mes propres méthodes de mise en scène. La « méthodologie de composition scénique » qui en émerge décortique trois phases compositionnelles (décomposition, recomposition et disposition scénique) et étaye quatre paramètres d’orchestration spatiotemporelle (cuing, patching, mapping, spiking). Ces phases et ces paramètres correspondent aux chantiers du dispositif-réseau de la création interdisciplinaire Purifiés. Se déploie alors un devenir-partition de la composition scénique, dans la cartographie de ses signes, repères et annotations, dans la circonscription d’un métalangage de scène émergeant de l’intermédialisation scénique qui déjoue l’injouable « Cleansed ». _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Théâtre, Interdisciplinarité, Composition scénique, Mise en scène, Purifiés, Cleansed, Sarah Kane, Injouable, Numérisation, Archives, Intermédialité.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: Fichier numérique reçu et enrichi en format PDF / A.
Directeur de thèse: Martin, Andrée
Mots-clés ou Sujets: Théâtre / Mise en scène / Interdisciplinarité / Intermédialité / Sarah Kane / Cleansed / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 juill. 2021 11:37
Dernière modification: 15 juill. 2021 11:37
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/14406

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...