L'histoire du snapshot à travers ses déplacements : de l'industrie photographique jusqu'à sa légitimation institutionnelle

Latulippe, Julie-Ann (2020). « L'histoire du snapshot à travers ses déplacements : de l'industrie photographique jusqu'à sa légitimation institutionnelle » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en histoire de l'art.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (268MB)

Résumé

Cette thèse a pour objectif de démontrer l’existence d’un phénomène, celui de la valorisation et de la légitimation institutionnelle du snapshot, qui s’intensifie depuis les années 1970. La thèse procède à l’analyse de diverses manifestations de ce phénomène, qui prennent la forme de déplacements de photographies amateur de la sphère privée vers de nouveaux contextes d’appartenance qui transforment leur régime de visibilité. La thèse porte sur un objet précis, le snapshot, et suit la trajectoire de cet objet à travers tous ses déplacements. L’approche préconisée pour étudier le processus de légitimation de la photographie amateur déborde le cadre de l’histoire de la photographie. Les méthodes utilisées sont à l’intersection des études photographiques et de l’anthropologie visuelle : analyse du contexte matériel de présentation de la photographie et de ses véhicules de circulation, analyse de discours, théories de l’affect, analyse de la structure narrative des images et cartographie de discours. Le portrait complet de la légitimation institutionnelle de la photographie amateur tient en six chapitres abordant chacun un aspect essentiel du phénomène. Un survol des développements techniques et culturels du snapshot depuis la fin du 19e siècle met d’abord en lumière les liens inextricables entre l’industrie photographique et la pratique des amateurs, notamment en ce qui a trait aux fonctions affectives et mémorielles de cette dernière dans l’espace privé. Il est ensuite question des différents registres de l’affect liés à l’expérience d’objets photographiques, ainsi que de leurs nouvelles potentialités lorsqu’ils sortent de leur contexte d’origine et deviennent anonymes. Le concept-clé de trajectoire joue alors un rôle central qui permet de démontrer comment tous les déplacements du snapshot construisent ensemble sa légitimité institutionnelle. L’intégration des objets dans une collection, qui consiste à les retirer de l’usage, les rassembler et révéler leur intérêt, participe à leur enrichissement et à leur valorisation. Le processus de la muséalisation construit la valeur symbolique des objets, transforme leur statut et affirme publiquement leur légitimité. Les pratiques artistiques de recontextualisation d’objets déjà existants invitent à les considérer sous un nouvel éclairage, dans une perspective critique. Enfin, l’étude de la formation de discours critiques montre comment un « nouvel » objet passe des marges d’une discipline pour être progressivement intégré au canon. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : photographie amateur, snapshot, trajectoire de l’objet, légitimation institutionnelle, collection, muséalisation, recontextualisation

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: Fichier numérique reçu et enrichi en format PDF / A.
Directeur de thèse: Fraser, Marie
Mots-clés ou Sujets: Photographie instantanée / Photographie d’amateurs / Photographie vernaculaire / Collections privées / Expositions dans les musées
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'histoire de l'art
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 07 avr. 2021 09:17
Dernière modification: 07 avr. 2021 09:17
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/14150

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...