Influence des fonctions cognitives, des facteurs physiques, psychologiques, sociologiques et des habitudes de vie sur le rendement scolaire des élèves du secondaire : une étude longitudinale

Dubuc, Marie-Maude (2020). « Influence des fonctions cognitives, des facteurs physiques, psychologiques, sociologiques et des habitudes de vie sur le rendement scolaire des élèves du secondaire : une étude longitudinale » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en biologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

L’acceptation dans un programme d’études post-secondaires donné est habituellement basée exclusivement sur le rendement scolaire des candidats, et les programmes contingentés exigent d’avoir un excellent rendement scolaire pour y accéder. Par conséquent, avoir une meilleure compréhension des différents facteurs impliqués dans le rendement scolaire des adolescents aurait des implications importantes dans le milieu des écoles secondaires, autant pour les décideurs politiques et les intervenants du milieu que pour les élèves et leurs parents. Cependant, à notre connaissance, aucune étude à ce jour n’a mesuré une grande variété de ces facteurs afin d’identifier l’importance relative de chacun d’entre eux. De plus, la majorité des études sur le rendement scolaire ont été réalisées chez des enfants du primaire en utilisant un devis transversal. Dans la mesure où l’amélioration du rendement scolaire est un objectif fondamental de toute école et qu’il est à la base de l’instauration de différentes politiques scolaires, l’objectif de cette étude est de mieux comprendre les différents facteurs influençant le rendement scolaire des élèves du secondaire, leurs importances relatives de même que l’évolution dans le temps de leurs associations. Pour ce faire, un suivi d’une durée de trois années scolaires a été complété par 185 volontaires (âge moyen à l’an 1 : 13,1 r 1,0 ans) fréquentant la même école secondaire publique francophone de Montréal. Le rendement scolaire des participants a été obtenu à partir du bulletin de fin d’année scolaire fourni par l’école et les résultats en sciences, en mathématiques, en français ainsi que la moyenne académique générale ont été utilisés pour les analyses. Les fonctions cognitives (mémoire de travail et capacités d’attention et d’inhibition) ont été évaluées à chacune des trois années prises en compte dans l’étude. Les caractéristiques physiques (composition corporelle et condition physique), psychologiques (motivation envers les études, estime de soi, satisfaction de l’image corporelle et niveau d’anxiété) et sociologiques (facteurs sociodémographiques et influences culturelles) des participants ainsi que leurs habitudes de vie (pratique d’activité physique, habitudes alimentaires, habitudes de sommeil et nombre d’heures passées devant les écrans) ont également été évaluées annuellement. Les résultats obtenus indiquent que les filles présentent un meilleur rendement scolaire que les garçons et que les facteurs impliqués dans l’explication du rendement scolaire des adolescentes et des adolescents diffèrent. En effet, chez les adolescentes, une meilleure santé cardiorespiratoire et un faible temps passé devant les écrans semblent être les deux principaux facteurs associés à un meilleur rendement scolaire. Du côté des adolescents de notre échantillon, une meilleure mémoire de travail et faible temps passé devant les jeux vidéos lors de la fin de semaine sont les deux facteurs récurrents dans la prédiction du rendement scolaire dans les différentes matières. Finalement, chez les filles, nos résultats permettent d’établir une configuration de différents facteurs permettant d’expliquer entre 8,9 % et 38,6 % des variations du rendement scolaire sur trois ans. En ce qui concerne les garçons, nos modèles finaux en mathématiques, en sciences et pour la moyenne académique générale semblent expliquer entre 26,1 % et 52,1 % des variations du rendement scolaire sur trois ans. En conclusion, cette étude a permis d’identifier différents facteurs qui influencent le rendement scolaire des adolescentes et des adolescents et d’en mesurer l’importance relative. Le devis longitudinal de ce projet a également permis d’analyser l’évolution des relations entre ces différents facteurs et le rendement scolaire des élèves du secondaire sur une période de trois ans. En fonction des résultats obtenus dans le cadre de cette thèse, des campagnes de sensibilisation de même que des interventions visant à diminuer le temps écran et à augmenter la santé cardiorespiratoire des élèves pourraient être mises en place dans les écoles secondaires. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : adolescents, performance académique, fonctions exécutives, attention, mémoire de travail

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Directeur de thèse: Karelis, Antony
Mots-clés ou Sujets: Rendement scolaire / Élèves du secondaire / Adolescents
Unité d'appartenance: Faculté des sciences
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 25 févr. 2021 10:27
Dernière modification: 25 févr. 2021 10:27
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/14073

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...