Entraineur ou éducateur? Éductraineur : développer le lien social dans un contexte d'intervention psychosociale par la pratique sportive auprès des jeunes

Parlavecchio, Luc (2020). « Entraineur ou éducateur? Éductraineur : développer le lien social dans un contexte d'intervention psychosociale par la pratique sportive auprès des jeunes » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en kinanthropologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Le sport est considéré comme un outil favorisant le développement psychosociale et l’inclusion sociale des jeunes depuis plusieurs décennies. Pourtant, les études révèlent des impacts mitigés de la pratique sportive auprès des jeunes et le sport peine encore à trouver sa légitimité dans le domaine de l’intervention sociale. Ce mémoire par article analyse puis modélise le rôle de l’entraineur-intervenant (éductraineur) sous l’angle du lien social au sein d’un programme d’intervention psychosociale par le sport Alter-Action de l’Institut DesÉquilibres. Nous avons effectué une recherche-action auprès de trois cohortes et issue de projets précédents. Notre collecte de données qualitatives était composée : a) des données primaires constituées d’entrevues auprès de 27 jeunes âgés de 14 à 17 ans (cohorte 1 et 3) et d’un groupe de discussion avec 5 éductraineurs (cohorte 1), b) une participation observante des cohortes 2 et 3 et c) des données secondaires issues des différentes études réalisées et publiées sur le programme Alter-action de DesÉquilibres depuis 2010. Les résultats de l’analyse inductive thématique a révélé quatre principes d’actions constitutifs du lien social où la prise de risque et sa mise en scène jouent un rôle prépondérant : 1) une proposition risquée pour créer du lien social, 2) la reconnaissance de l’adulte en devenir pour ancrer le lien social, 3) l’organisation de la proposition risquée pour baliser le lien social et 4) l’engagement physique de l’éductraineur pour incarner le lien social. Après avoir modélisé ces principes d’action, la recherche a montré l’importance de jouer sur le risque pour créer et renforcer les liens sociaux dans le contexte d’un programme d’intervention psychosociale par le sport. Dès lors, elle pourrait légitimer la pratique sportive en intervention psychosociale et soutenir l’élaboration de programmes de formation auprès des professionnels qui œuvrent dans les domaines du sport, de la santé et des services sociaux.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Fichier numérique reçu dans le cadre du dépôt numérique et enrichi en format PDF / A.
Directeur de thèse: Gadais, Tegwen
Mots-clés ou Sujets: Travail social / Jeunes difficiles / Sports / Relations humaines / Développement des jeunes / Éducateurs spécialisés / Entraîneurs sportifs
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département de kinanthropologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 29 mars 2021 13:06
Dernière modification: 29 mars 2021 13:07
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/14062

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...