Emerging business models and manufacturing dynamics : additive manufacturing, microfactories and online manufacturing platforms

Montes De La Barrera, Jose Orlando (2019). « Emerging business models and manufacturing dynamics : additive manufacturing, microfactories and online manufacturing platforms » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en science, technologie et société.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (25MB)

Résumé

Ce travail examine l'influence de plusieurs technologies émergentes, telles que l'imprimante 3D (I3D), et les plateformes de manufacture en ligne (PML), sur les modèles d'affaires et les dynamiques de fabrication. À cette fin, cette recherche est divisée en trois chapitres. Le premier chapitre traite de la manière dont l'I3D mène au développement de nouveaux modèles d'affaires. Les conclusions d'une étude de cas multiples montrent que l'I3D peut non seulement influencer la création de valeur et la proposition de valeur des entreprises ; cela peut également influer la communication et la distribution de valeur dans une plus grande mesure que celle rapportée dans les études précédentes. Selon les personnes interrogées, les I3D encouragent la création de nouveaux modèles d'affaires et impactent également les entreprises existantes. L'I3D permet la création de nouveaux services et produits. Le deuxième chapitre explore le modèle des micro-usines (MU), les éléments qui le permettent et ses implications sur les économies d'échelle et de gamme. Après avoir examiné des sources secondaires en ligne, nous affirmons que la grande polyvalence et les niveaux d'automatisation de certaines MU peuvent leur permettre de combler l'écart entre les processus de production artisanale et de masse, d'accroître l'innovation et de faciliter la fabrication locale à la demande de produits personnalisés. Le troisième chapitre identifie, classe et compare plusieurs MU et PML. Les résultats d'une étude de cas multiples et de « recherche expérientielle » suggèrent deux dimensions principales qui différencient les MU : l'automatisation et l'ouverture. Nous développons une taxonomie des MU basée sur ces dimensions. MU avec une automatisation relativement faible et des niveaux d'ouverture élevés, MU avec une automatisation élevée et des niveaux d'ouverture faibles, et MU avec une automatisation relativement faible et des niveaux d'ouverture faibles. Il existe deux types de PML, les plateformes fermées, qui optimisent les installations et équipements industriels des grands fabricants, et les plateformes multifaces, qui connectent des clients avec des fabricants indépendants. Les PML multifaces peuvent être bas de gamme ou haut de gamme, en dépendant des marchés ciblés. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : imprimante 3D, fabrication additive, modèles d'affaires, micro-usines, économies d'échelle et de gamme, fabrication numérique, fabrication à la demande locale, plateformes de manufacture en ligne, études de cas, recherche expérientielle

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Olleros, Francisco-Javier
Mots-clés ou Sujets: Industrie manufacturière -- Innovations / Impression tridimensionnelle / Fabrication additive / Fabrication numérique / Plateformes (Informatique) / Micro-usines / Modèles d'entreprise
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 07 janv. 2021 14:49
Dernière modification: 07 janv. 2021 14:49
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/13840

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...