Central and peripheral steady-state visual evoked potentials in children with optic pathway gliomas

Zakaib Rassi, Sarah (2019). « Central and peripheral steady-state visual evoked potentials in children with optic pathway gliomas » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Le gliome optique représente 4 à 6% des tumeurs cérébrales chez l'enfant. L'imagerie par résonance magnétique (IRM) est la méthode habituelle pour confirmer le diagnostic et mesurer l'évolution de la tumeur pendant le traitement par radiothérapie ou chimiothérapie. La croissance tumorale est généralement associée à une perte de vision progressive. Malgré le traitement, environ 40% auront néanmoins une détérioration visuelle. L'objectif du traitement repose en grande partie sur la préservation de la vision. Cependant, l'évaluation actuelle des fonctions visuelles n'est souvent pas fiable chez les enfants atteints d'un gliome optique, surtout lorsque la collaboration de l'enfant est limitée. Ainsi, de nouveaux outils cliniques sont nécessaires pour évaluer les fonctions visuelles chez ces enfants. Le but de l'étude est d'évaluer l'utilité des potentiels évoqués visuels stationnaires comme un outil d'évaluation de l'intégrité du champ visuel central et périphérique d'enfants atteints d'un gliome optique. Dix patients atteints d'un gliome optique et 33 témoins en bonne santé (âgés de 3 à 18 ans) ont été testés à l'aide des potentiels évoqués visuels stationnaires. Le stimulus circulaire consistait en un cercle central alternant à 16 inversions par seconde et un anneau périphérique alternant à 14,4 inversions par seconde, séparés par un anneau d'espaces gris. Le stimulus a été présenté monoculairement à deux contrastes différents, soit 30% et 96% de contraste. Les résultats ont indiqué que les réponses centrales (ratio signal sur bruit) étaient significativement plus faibles chez les enfants atteints d'un gliome optique par rapport aux groupe contrôle. Cependant, aucune différence significative n'a été détectée dans le champ visuel périphérique. En conclusion, notre étude montre que les potentiels évoqués visuels stationnaires peuvent être utiles afin d'évaluer l'intégrité du champ visuel central chez les enfants non-coopératifs ou non-verbaux. Cependant, la méthode semble avoir une utilité limitée pour l'évaluation des déficits du champ visuel périphérique. Des études supplémentaires sont nécessaires afin d'identifier les paramètres optimaux pour l'évaluation du champ visuel complet. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : electroencéphalographie, gliome optique, potentiels évoqués visuels stationnaires, champ visuel, nerf optique

Type: Thèse ou essai doctoral accepté
Informations complémentaires: L'essai a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Saint-Amour, Dave
Mots-clés ou Sujets: Gliome du nerf optique / Électroencéphalographie / Potentiels évoqués visuels / Champs visuels / Enfants
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 17 déc. 2020 18:57
Dernière modification: 17 déc. 2020 18:57
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/13763

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...