Lorsque la procréation n'advient pas : vers une compréhension existentielle de l'expérience de femmes ayant fait plusieurs fécondations in vitro desquelles aucun enfant n'est issu

Boissonneault, Céline (2019). « Lorsque la procréation n'advient pas : vers une compréhension existentielle de l'expérience de femmes ayant fait plusieurs fécondations in vitro desquelles aucun enfant n'est issu » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

Cette recherche porte sur l'expérience de femmes ayant reçu plusieurs fécondations in vitro et desquelles aucun enfant n'est issu. Les écrits scientifiques et cliniques soulignent que l'infertilité constitue une source de souffrance (A. L. Greil, Slauson-Blevins, & McQuillan; 2010). Or, il semble que les traitements qui tentent d'y répondre peuvent également s'avérer d'une grande souffrance, particulièrement lorsque les échecs s'accumulent et que les traitements prennent fin sans qu'un enfant n'ait été conçu (A. L. Greil, McQuillan, Lowry, & Shreffler, 2011). Par ailleurs, les femmes occupent dans ces parcours médicaux la position de patiente. Leur corps se trouve en effet au cœur de la majorité des interventions, qu'elles soient porteuse ou non de l'infertilité. Relevons également que l'identité féminine est encore aujourd'hui fortement liée à la maternité et que l'infertilité semble provoquer un remaniement identitaire chez les femmes qui ne deviennent pas mères alors qu'elles le souhaiteraient (Gaille, 2011). Soulignons enfin la multiplication des espaces virtuels (blogues, forums) consacrés aux femmes vivant l'expérience de la procréation assistée (Isupova, 2011). Le foisonnement de ces lieux d'expression nous donne à penser quant au besoin de mettre en mots ces expériences complexes et douloureuses. Pourtant, les recherches sur le sujet donnent généralement peu de place à la parole des femmes. La plupart s'effectuent selon un devis expérimental ou visent une description des symptômes ou comportements observables reliés à l'adaptation à la procréation assistée. Conséquemement, cette recherche souhaite poser un regard existentiel et orienté par le désir de mieux comprendre l'expérience des femmes ayant fait plusieurs fécondations in vitro et desquelles aucun enfant n'est issu. Dans le but de poursuivre notre objectif une méthodologie qualitative a été préconisée et une posture interprétative relevant de l'herméneutique a été adoptée. Nous avons combiné l'interprétation de blogues et d'entretiens de recherche menés auprès de cinq femmes ayant reçu plusieurs fécondations in vitro et cessé ces traitements sans avoir eu d'enfant. Les récits des femmes ont été interprétés selon une démarche inspirée de l'herméneutique et de l'analyse en mode écriture (Paillé & Mucchielli, 2013). Depuis une posture existentielle, l'interprétation des récits des femmes a mené à une compréhension plus approndie de leur expérience en faisant émerger des enjeux reliés au rapport au temps, au rapport au corps et aux mouvements inhérents aux limites internes et externes rencontrées dans le parcours. Enfin, cette recherche a pu mettre en lumière que l'arrêt des traitements de procréation assistée lorsque cela implique la possibilité d'une vie sans enfant constitue un processus de deuil pour les femmes qui le vivent. En s'appuyant notamment sur la notion d'identité narrative présentée par Paul Ricœur, nous avons pu proposer des pistes de réflexion quant à la possibilité de porter cette souffrance à travers une mise en récit potentiellement constitutive du remaniement identitaire que commande cette épreuve. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : procréation médicalement assistée, infertilité, femme, désir d'enfant, vie sans enfant, philosophie de l'existence, herméneutique, identité narrative

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée tel que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Vinit, Florence
Mots-clés ou Sujets: Infertilité féminine / Procréation médicalement assistée / Fécondation in vitro / Maternité / Femmes sans enfant / Femmes infertiles / Récits personnels
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 04 nov. 2020 13:17
Dernière modification: 04 nov. 2020 13:17
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/13654

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...