Paysages sous la peau : la dynamique du métissage comme approche du corps pluriel scénique

Martin, Geneviève (2008). « Paysages sous la peau : la dynamique du métissage comme approche du corps pluriel scénique » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études et pratiques des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

L'intuition de la présence du métissage dans la création du corps scénique de notre pratique est à l'origine de cette recherche. C'est donc plongée dans une réflexion sur ce concept que nous avons entrepris l'étude du corps scénique de notre pratique et l'observation de celui des pratiques de Tatsumi Hijikata, de Matthew Barney et de Björk. Cette étude du corps scénique selon la perspective du métissage a fait apparaître une notion centrale pour notre recherche: le corps pluriel scénique. Nous avons émis l'hypothèse que ce corps puisse fonctionner selon les principes d'une dynamique particulière du métissage. Notre recherche s'est orientée vers l'identification de la présence et du fonctionnement de cette dynamique du métissage dans le corps pluriel scénique. L'analyse du corps pluriel scénique de deux créations auxquelles nous avons participé et son articulation avec les autres pratiques étudiées ont mis en lumière les notions opérant dans la construction du corps pluriel scénique: la rencontre, l'assemblage maladroit, la transformation et l'ouverture du sens. Investie de ces notions de la dynamique du métissage, nous nous sommes replongée dans la pratique pour créer La noyée aux hirondelles -petits paysages sous la peau. Cette deuxième immersion dans la création a donné naissance à une nouvelle théorisation qui a nuancé les notions opératoires identifiées lors de nos précédentes analyses et a mis en évidence de nouvelles notions. Le spectacle a notamment fait ressortir les notions de mise en doute, de monstruosité et d'« inquiétante étrangeté » (Freud, 1985, p. 209), comme éléments opérant dans la dynamique du métissage. De plus, la création de ce nouveau spectacle fut une étape naturelle dans le maintien de la posture de praticien réflexif que nous adoptons dans la recherche. La création du spectacle « La noyée aux hirondelles... » jumelée à notre réflexion théorique nous permet de constater que le corps pluriel scénique émerge lorsque le corps sur scène est mis hors contexte. Cette mise à l'écart du corps face à la norme est atteinte à travers des activités qui mettent le corps scénique en doute: la rencontre, l'assemblage maladroit (avec sa part de monstruosité) et l'ouverture du sens (avec sa part d'« inquiétante étrangeté »). Le corps ainsi déstabilisé peut alors entrer dans le processus de transformation nécessaire à son émergence plurielle sur scène. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Corps scénique, Métissage, Théâtre, Butô, Imaginaire, Transformation.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur. La thèse originale comporte un document d'accompagnement (3 DVD) disponible uniquement à la collection spéciale de la Bibliothèque des arts de l'UQAM.
Directeur de thèse: Tremblay, Larry
Mots-clés ou Sujets: Théâtre (Spectacle), Danse, Butoh (Danse), Corps humain, Comédien, Mouvement, Mot
Unité d'appartenance: Faculté des arts
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 déc. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:07
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/1340

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...