L'autoformation en français langue seconde : un accompagnement multiforme pour lier l'autonomisation des apprenants à la médiatisation des apprentissages

Lecoin, Isabelle (2018). « L'autoformation en français langue seconde : un accompagnement multiforme pour lier l'autonomisation des apprenants à la médiatisation des apprentissages » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB)

Résumé

Notre recherche doctorale s'inscrit dans le domaine de l'enseignement/apprentissage du français langue seconde (FL2). La thèse a comme objectif d'identifier et de comprendre les représentations professionnelles et les pratiques des professeurs de FL2 concernant l'instrumentation de l'autonomie des apprenants en contexte médiatisé pour les langues. La problématique pose la question du développement de l'autonomisation de l'apprenant et du pourquoi et comment celle-ci se construit ou pas dans le collectif de la classe de langue. L'originalité de notre questionnement concernant l'autonomisation vient du fait que d'une part, il met le focus sur l'expérience d'enseignement des professeurs de FL2 venant de milieux contrastés (académique/milieu de travail). D'autre part, il se déploie à travers trois modalités d'enseignement actuelles (présentiel - hybride - à distance) pour les langues dans ces milieux. Il s'agit alors de relever deux défis. Le premier est de mettre à jour des représentations et des pratiques professionnelles peu étudiées et souvent implicites chez les professeurs à propos de l'autonomisation. Le deuxième est d'identifier les adjuvants et les opposants que les professeurs expérimentent en présence et à distance pour instrumenter l'autonomie de l'apprenant. L'approche ternaire de l'autoformation (auto-hétéro-éco) jumelée aux recherches sur l'accompagnement adulte et autonomisant a permis de tracer un réseau conceptuel pour planifier notre méthodologie et interpréter nos résultats de façon heuristique. Pour constituer le corpus de la recherche nous avons fait une recherche multicas de type qualitatif à visée compréhensive dans les institutions postsecondaires (université-Cégep) et en entreprise (école de langues privée) de la région d'Ottawa-Gatineau au Canada. Avec la technique du blason lors d'entretiens semi-dirigés nous avons pu accéder à la symbolique personnelle des professeurs de FL2 concernant l'autonomisation des apprenants. Les résultats principaux montrent que les professeurs de FL2, tout contexte confondu, ont des représentations professionnelles favorables à ce que les apprenants prennent en charge certaines composantes du cours pour apprendre le FL2. Notre recherche révèle également que les pratiques réelles des professeurs de FL2 visant l'autonomie des apprenants ne sont pas inscrites dans une planification globale d'autonomisation. Néanmoins, cette recherche a mis à jour des pratiques d'accompagnement pour l'autonomisation des apprenants en présentiel et en ligne ainsi que des adjuvants et des opposants qui permettent de mieux comprendre la complexité du développement de l'autonomisation en contexte institutionnel. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : autoformation, éducative, autonomisation, accompagnement, autonomisant, français langue seconde, médiatisation

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Peters, Martine
Mots-clés ou Sujets: Français (Langue seconde) / Auto-enseignement / Technologies de l'information et de la communication pour l'éducation. / Autonomie de l'apprenant / Enseignants -- Attitudes
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 08 juill. 2020 10:45
Dernière modification: 14 juill. 2020 10:16
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/13385

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...