L'utilisation des organismes communautaires par des mères présentant une déficience intellectuelle

Busson, Myriam (2019). « L'utilisation des organismes communautaires par des mères présentant une déficience intellectuelle » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (26MB)

Résumé

Les mères qui présentent une déficience intellectuelle (DI) élèvent généralement leurs enfants tout en étant exposées à diverses conditions de vulnérabilité (Emerson et Brigham, 2013). Par exemple, elles sont souvent confrontées à des situations socioéconomiques précaires (Emerson et al., 2015), font parfois face à des problèmes de santé physique et mentale, de l'isolement social et de la discrimination systémique (Akobirshoev et al., 2017; Aunos et al., 2004, 2008; Booth et al., 2005; IASSIDD, 2008; Llewellyn et Hindmarsh, 2015; McConnell et al., 2010; Sigurjonsdottir et Rice, 2016). Ces mères présentent donc des besoins qui ne sont pas simplement liés à leurs limitations cognitives. En effet, comme tout parent, plusieurs facteurs environnementaux ou personnels peuvent avoir un impact sur leur habileté à prendre soin de leurs enfants (Feldman, 2002). Afin de combler ces différents besoins, du soutien est parfois requis. Cependant, ces mères ont souvent un soutien limité ou inadapté à leurs besoins tout comme à leurs caractéristiques spécifiques (IASSIDD, 2008). Le soutien qu'elles reçoivent provient principalement du réseau de services publics (Aunos et al., 2004), alors qu'elles pourraient aussi bénéficier de services répondant à leurs besoins, dans leur communauté. L'accès aux services généraux qui sont disponibles pour l'ensemble de la population, comme les organismes communautaires, pourrait leur offrir l'occasion d'acquérir de nouvelles connaissances tout en augmentant leur sentiment d'appartenance à la communauté (Aunos et al., 2004). Toutefois, ces services ne sont pas spécialisés pour intervenir auprès des personnes ayant une DI. De plus, la multiplicité des besoins présents chez cette clientèle amène l'implication de nombreux intervenants provenant de différents organismes (IASSIDD, 2008). Ainsi, pour favoriser l'intégration au sein des services offerts dans la communauté et améliorer la condition de vie des mères qui présentent une DI et de leur famille, la collaboration entre les différents systèmes impliqués, tels les centres de réadaptation spécialisés en déficience intellectuelle et les organismes communautaires doit être encouragée. Cette étude exploratoire s'intéresse au processus entourant l'utilisation de ces organismes par des mères qui présentent une DI. Les besoins des mères ayant une DI dans le contexte d'utilisation des ressources communautaires sont investigués. Les besoins des répondantes d'organismes communautaires et des intervenantes d'un centre de réadaptation sont aussi questionnés. Puis, le contexte de collaboration entre les organismes communautaires et les centres de réadaptation est exploré. Cela permet de dresser un portrait qui tient compte des besoins et de la perception des différentes personnes et organisations impliquées dans le processus d'intégration des mères ayant une DI au sein des organismes communautaires. Pour ce faire, des mères ayant une DI, des répondantes d'organismes communautaires et des intervenantes d'un centre de réadaptation spécialisé en déficience intellectuelle ont été questionnées et leurs perceptions en regard de l'utilisation de ce type de service ont été recueillies. L'analyse quantitative descriptive est utilisée afin de faire un portrait de l'échantillon et présenter certaines données statistiques tirées des entrevues et des questionnaires. Toutefois, l'analyse qualitative thématique descriptive a été privilégiée dans cette recherche exploratoire. Des entrevues semi-structurées ont été effectuées auprès de huit mères qui présentent une DI et qui reçoivent des services reliés à leurs rôle parentaux auprès d'un centre de réadaptation spécialisé en déficience intellectuelle, ainsi qu'auprès de dix intervenantes y travaillant auprès de cette clientèle. En outre, trente répondantes d'organismes communautaires offrant des services pour les familles de la région du grand Montréal ont répondu à un questionnaire concernant l'intégration des mères ayant une DI au sein de leurs services. Les résultats obtenus dans ce projet de thèse doctoral font l'objet de deux articles. Le premier article fait état de nombreux besoins. En effet, les répondantes d'organismes communautaires questionnées perçoivent positivement l'intégration des mères au sein des ressources communautaires, mais elles indiquent d'importants besoins en termes de soutien et d'adaptation afin d'être en mesure d'accueillir la clientèle de mères qui présentent une DI au sein de leurs services. Or, les mères disent souhaiter utiliser ce type de services en bénéficiant d'un soutien approprié. Toutefois, une faible utilisation des ressources offertes dans la communauté et un manque de connaissances des ressources disponibles sont observés, tant par les mères que par les intervenantes du centre de réadaptation. Le deuxième article fait ressortir, de la part des organismes communautaires, un besoin d'accompagnement, de ressources et de formation. La collaboration interorganisationnelle apparaît comme un moyen essentiel entourant le contexte d'intégration des mères ayant une DI au sein des organismes communautaires. Une communication efficiente et l'agencement d'une équipe réussie sont soulevés comme étant des facteurs essentiels à l'établissement de ce processus collaboratif. Les résultats de cette étude ont une incidence sur le plan clinique, du développement de programmes et de la recherche dans le domaine de la parentalité chez les personnes présentant une Dl. Les résultats de cette étude font ressortir une ouverture quant à l'intégration des mères ayant une DI au sein des services offerts par les organismes communautaires. Cependant, de nombreux besoins sont soulevés, et ce, tant de la part des mères que des organismes d'accueil. Des inquiétudes sont présentes et doivent être considérées dans l'accompagnement qui est mis en place. La connaissance des besoins et du soutien nécessaire, afin de favoriser l'intégration des mères ayant une DI au sein des ressources communautaires, permettra de mettre en place les adaptations, le soutien et la collaboration qui sont requis afin d'optimiser les services qui sont offerts à ces mères et à leur famille. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : déficience intellectuelle, parentalité, besoins, services, organismes communautaires, centre de réadaptation, collaboration.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Poirier, Nathalie
Mots-clés ou Sujets: Déficience intellectuelle / Services aux parents ayant une déficience intellectuelle / Mères / Organisation communautaire / Services communautaires aux familles / Centres de réadaptation / Rôle parental
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 juill. 2020 11:33
Dernière modification: 05 juill. 2020 11:33
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/13380

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...