La reconversion industrielle des régions québécoises : les expériences de Sorel-Tracy et Drummondville

Houle, Marc-André (2020). « La reconversion industrielle des régions québécoises : les expériences de Sorel-Tracy et Drummondville » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB)

Résumé

Cette thèse propose d'étudier et de comparer les expériences de reconversion industrielle menées par deux villes québécoises de taille moyenne, périphériques à Montréal et qui, à partir des années 1980, ont amorcé un repositionnement dans l'économie nationale et internationale. Sorel-Tracy possède une longue trajectoire industrielle liée à la présence de chantiers maritimes et d'une base industrielle métallurgique. À partir des années 1970, la région entre dans une période de dévitalisation économique et sociale en raison de la réduction des dépenses militaires du gouvernement fédéral, de la mondialisation et de la concurrence des pays asiatiques. Une intervention est alors requise pour assurer la relance de la région et une stratégie de reconversion s'appuyant sur l'environnement, le développement durable et l'écologie industrielle émerge. Drummondville a, de son côté, également vu sa base économique se transformer au cours de la même période. Ville mono-industrielle dont les activités reposaient sur le secteur du textile, Drummondville a été touchée par l'accélération de la libéralisation des marchés et a misé sur la diversification des activités et la recomposition de la base industrielle à partir d'une stratégie fondée sur l'implantation de petites et moyennes entreprises (PME). La recherche vise à approfondir le questionnement général entourant les causes qui mènent une région à se lancer dans un processus de reconversion industrielle, à documenter ces processus à partir de la trajectoire historique de chacun des territoires ainsi qu'à mettre en lumière le rôle des acteurs locaux et leur rapport à la et aux politiques. Ultimement, il s'agit de prendre les éléments les plus porteurs de l'analyse afin de jeter les bases d'une approche théorique et pratique en matière de reconversion industrielle. Deux questions sont au coeur de cette démarche. La première concerne l'approche à adopter pour réussir une reconversion industrielle dans l'environnement économique et politique du Québec et la deuxième a trait à l'administration du processus et à la forme de gouvernance requise pour assurer son déploiement. Afin de répondre à nos questions de recherche et de vérifier nos hypothèses, nous avons choisi de réaliser une étude documentaire diachronique complétée par un programme d'entrevues de type semi-dirigé auprès de différents acteurs (politiques, économiques; développement régional) ayant contribué aux processus de reconversion. L'analyse comparative est effectuée à partir de trois approches, à savoir l'école de la régulation, le néo-institutionnalisme ainsi que le concept de gouvernance afin: 1) de comprendre le contexte dans lequel s'insère notre objet d'étude; 2) d'étudier l'incidence des trajectoires historiques et industrielles sur les processus de reconversion et 3) d'aborder le rôle des acteurs. Il ressort de cette analyse qu'une approche de reconversion industrielle doit intégrer les acquis fondamentaux du territoire où elle sied, assimiler le niveau de complexité de la trajectoire historique et, en fonction de cette complexité, l'approche retenue doit pouvoir s'appuyer sur les pouvoirs publics pour assurer sa mise en oeuvre. À cet égard, les pouvoirs publics à tous les échelons (local, provincial et fédéral) sont appelés à jouer un rôle actif dans le cadre d'une expérience de reconversion industrielle. Chacun d'eux possède des moyens d'intervention qui varient en fonction des compétences et des ressources dont ils disposent ainsi que des objectifs poursuivis en matière de développement. Une reconversion industrielle est en définitive une démarche qui s'inscrit dans une perspective de développement local et tend à s'organiser autour d'un processus de gouvernance territoriale où les acteurs et les pouvoirs locaux vont assurer la planification, la coordination et la concertation tandis que les paliers supérieurs de gouvernement vont davantage agir comme partenaires en offrant un appui technique ou financier. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Reconversion industrielle; développement régional; développement industriel; Sorel-Tracy; Drummondville; gouvernance

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée tel que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Gagnon, Alain-G.
Mots-clés ou Sujets: Reconversion industrielle / Développement économique régional / Industrialisation / Sorel-Tracy (Québec) / Drummondville (Québec)
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 17 juin 2020 08:32
Dernière modification: 17 juin 2020 08:32
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/13367

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...