Conceptions d'enseignants du primaire sur leur rôle de passeur culturel : effets de dispositifs d'intégration de la dimension culturelle à l'école québécoise

Nadeau, Anne (2020). « Conceptions d'enseignants du primaire sur leur rôle de passeur culturel : effets de dispositifs d'intégration de la dimension culturelle à l'école québécoise » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études et pratiques des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Depuis l'implantation, en 2001, du curriculum scolaire toujours en vigueur, le Ministère de l'Éducation du Québec affirme vouloir développer chez tous les enseignants une approche culturelle de l'enseignement (Gouvernement du Québec, 2001a, 2001 b,2003b, 2007a). Le document L'Intégration de la dimension culturelle à l'école (Gouvernement du Québec, 2003a) propose même des pistes concrètes pour intégrer la culture aux pratiques pédagogiques et plusieurs dispositifs et projets incluant de la médiation culturelle sont offerts aux groupes scolaires pour faciliter l'intégration de repères culturels en classe et la rencontre avec l'art. Au début des années 2000, des chercheurs (Chené et Saint-Jacques, 2000, 2005; Côté, 2007, 2008; Falardeau et Simard, 2007a, 2007b; Gohier, 2002, 2005; Simard, 2001, 2002) se sont penchés sur les obstacles à franchir pour encourager et outiller les enseignants à agir comme passeur culturel pour leurs élèves. Ils ont aussi révélé que le rehaussement culturel des apprentissages souhaité ne se concrétisait pas dans les salles de classe. Les écrits confirment que pour inciter les enseignants à modifier leurs pratiques pédagogiques, par exemple, pour les amener à mettre en oeuvre une approche culturelle de l'enseignement, il faut d'abord s'intéresser à leurs conceptions de l'enseignement (Crahay et al., 2010). La manière la plus efficace de provoquer un changement conceptuel consiste à inscrire la démarche dans l'action, donc en lien avec des pratiques quotidiennes, et d'encourager les enseignants à adopter une approche réflexive (Chaubet et al., 2016; Lafortune et Daudelin, 2001; Lafortune et Lepage, 2006; Richardson, 1996). Pour répondre aux questions : 1) Quelles sont les conceptions que se font les enseignants du primaire de leur rôle de passeur culturel ? et 2) De quelle(s) façon(s) des dispositifs d'intégration de la dimension culturelle à l'école modifient-ils les conceptions que se font les enseignants de leur rôle de passeur culturel auprès de leurs élèves?, huit enseignantes titulaires du primaire ont pris part à cette étude se déroulant au cours de l'année scolaire 2017-2018. Chacune était engagée dans un dispositif d'intégration de la dimension culturelle à l'école avec ses élèves pendant plusieurs mois, c'est-à-dire un programme impliquant des sorties culturelles, des rencontres avec des artistes ou des médiateurs culturels et de la formation pour les enseignants. Les deux dispositifs expérimentés étaient le projet Les allumeurs d'étoiles d'Une École montréalaise pour tous et le projet pilote Hémisphères mené par Culture pour tous. Les enseignantes participantes ont tenu un journal de bord au fil des expériences culturelles vécues. Elles ont aussi participé à deux entretiens individuels et à un groupe de discussion. Il s'agit d'une recherche qualitative/interprétative (Savoie-Zajc et Karsenti, 2018) qui vise à décrire les conceptions que se font les enseignants titulaires du primaire de leur rôle de passeur culturel et de comprendre les effets de la participation de ces enseignants à un dispositif d'intégration de la dimension culturelle à l'école sur l'évolution de leurs conceptions face à leur rôle de passeur culturel. L'analyse thématique des résultats (Paillé et Mucchielli, 2016) révèle que le passeur culturel représente, pour les enseignantes rencontrées, une version bonifiée de l'enseignant traditionnel qui, dans une démarche consciente, dépasse son mandat de transmission des savoirs prescrits. La recherche démontre également que plusieurs facteurs influencent la capacité des enseignants à jouer leur rôle de passeur culturel en classe, dont l'expérience professionnelle, les choix pédagogiques et didactiques ainsi que les expériences culturelles positives vécues avec les élèves, mais c'est surtout le contexte sociodémographique de l'école et le rapport à la culture de chaque enseignant (Falardeau et Simard, 2007a, 2007b) qui sont déterminants. Les dispositifs d'intégration de la dimension culturelle expérimentés par les participantes contribuent à l'évolution de leurs conceptions lorsqu'ils favorisent leurs initiatives pédagogiques et leur engagement. C'est toutefois la réflexion engendrée par le processus de recherche chez les participantes qui a le plus contribué à transformer leurs conceptions sur l'intégration de la dimension culturelle en classe. Cette étude offre finalement des propositions de changements de la structure scolaire, de la formation des enseignants et des dispositifs d'intégration de la dimension culturelle proposés aux groupes scolaires pour favoriser le développement du rôle de passeur culturel chez l'enseignant. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : passeur culturel, conceptions d'enseignants, école primaire, approche culturelle de l'enseignement, médiation culturelle, intégration de la dimension culturelle à l'école

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée tel que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Leduc, Diane
Mots-clés ou Sujets: Écoles -- Activités culturelles / Culture / Médiation culturelle / Titulaires (Enseignement primaire) -- Attitudes / Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté des arts
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 juin 2020 10:54
Dernière modification: 15 juin 2020 11:06
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/13363

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...