Exploration des processus cognitifs non-conscients dans le trouble obsessionnel compulsif (TOC)

Dulude, Guillaume (2019). « Exploration des processus cognitifs non-conscients dans le trouble obsessionnel compulsif (TOC) » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB)

Résumé

Le trouble obsessionnel compulsif (TOC) est une condition psychiatrique dont la prévalence se situe en 1,5 et 3 % de la population mondiale. Celle-ci se caractérise par la présence d'idées obsessives et intrusives associées à un niveau d'anxiété élevé. Ces pensées sont souvent accompagnées de comportements compulsifs qui permettent généralement une diminution momentanée des niveaux d'anxiété. Les obsessions et les compulsions d'une personne souffrant de TOC sont classées selon des sous-catégories spécifiques (contamination, vérification, accumulation, etc). Le TOC peut être traité par la pharmacothérapie et/ou la psychothérapie, lesquelles sont présumées agir sur les aspects cognitifs et comportementaux de la maladie. Toutefois, on ignore encore la spécificité des processus cognitifs impliqués dans le maintien de la symptomatologie particulière du TOC. Les fonctions cognitives chez les patients atteints d'un TOC ont été étudiées par l'entremise de tests neuropsychologiques faisant état des dysfonctions exécutives (planification, organisation, alternance, inhibition, etc), de mémoire visuelle et d'attention. Toutefois, la littérature montre des résultats contradictoires sur la plupart de ces déficits cognitifs. Les tâches neuropsychologiques généralement utilisées pour le TOC font appel à l'utilisation de processus cognitifs conscients, volontaires et contrôlés. Or, des études montrent que des difficultés d'inhibition cognitive seraient plus facilement mises en évidence dans le TOC au cours des processus pré-attentionnels (Enright et Beech, 1990; 1993a; 1993b), c'est-à-dire à un stade préconscient du traitement de l'information. Il est donc possible qu'un déficit des processus préconscients soit à la base de l'apparition impromptue et récurrente de l'idée obsessive dans le TOC. La présente thèse a pour but de vérifier et mesurer l'implication possible de tels processus cognitifs préconscients (ou non-conscients) dans le TOC, à partir de deux mesures expérimentales développées à cette fin. Ces deux tâches cognitives comportent un volet non conscient et un volet conscient. La thèse comporte deux parties correspondant à deux articles portant chacun sur l'une des tâches expérimentales. Le premier article porte donc sur la facilitation excessive de processus cognitifs involontaires dans le TOC. La Computerized Mirror Poining Task (CMPT) a été utilisé comme tâche sensible à l'instauration non-consciente d'automatismes moteurs, c'est-à-dire de programmes moteurs sous-jacents au mouvement. Le CMPT requiert un simple mouvement de projection du bras pour atteindre une cible présentée en reflet miroir, c'est-à-dire à un emplacement inversé par rapport à la vision directe. Le même mouvement est répété sur 40 essais, ce qui permet de mesurer l'adaptation progressive. La mesure principale (IDA-Initial Deviation Angle) permet de mesurer l'angle initial du mouvement, avant même qu'il ne soit corrigé à partir de la vision ou de la perception kinesthésique du sujet, reflétant alors le programme interne, non-conscient, du mouvement qui sera effectué. Les résultats montrent que les sujets contrôles adaptent progressivement leur programme moteur interne de sorte que l'IDA est bien adapté à la vision miroir lors du 40e essai. En revanche, chez les patients atteints d'un TOC, l'IDA progresse peu et reflète un programme moteur rigide, c'est-à-dire non modifié par un apprentissage de la vision en miroir. Ceci confirme la rigidité des processus cognitifs non-conscients dans le TOC. Le deuxième article porte sur les processus attentionnels non-conscient liés à la détection de cibles visuelles. Plus spécifiquement, l'étude cherche à objectiver la présence d'un biais attentionnel non-conscient pour des stimuli liés aux idées obsessives des patients atteints d'un TOC. Toutefois, le TOC n'étant pas une pathologie homogène, la littérature rapporte des différences de traitement de l'information entre les différents phénotypes. Le paradigme utilisé dans cette étude est basé sur le Modified Dot Probe Task (MDPT), dans lequel il y a présentation d'une paire de mots (l'un au-dessus de l'autre) dont l'un est détecté consciemment et l'autre non-consciemment. Ces mots peuvent véhiculer trois valences émotionnelles incluant ceux à connotation négative, ceux décrivant une contamination, et ceux considérés comme étant neutres. À chaque essai, un point rouge est présenté en guise de cible à détecter, à l'endroit même d'un des deux mots présentés. L'influence de la valence affective des mots est mesurée à partir du temps de réaction pour détecter la cible. Les résultats confirment l'existence d'un biais attentionnel pour les mots anxiogène (négatifs et contaminations) chez les groupes TOC. Ce biais attentionnel semble lié à un processus de détection non-consciente de la valence émotionnelle des mots. Cette thèse a permis l'évaluation d'outils permettant de différentier des sujets sains des personnes atteintes de TOC sur la base du traitement cognitif non-conscient. Les deux études menées avec chacun de ces outils ont permis d'objectiver l'existence d'une rigidité ou d'un biais des processus cognitifs non-conscients pouvant être à la base des idées obsessive dans le TOC.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Bédard, Marc-André
Mots-clés ou Sujets: Névroses obsessionnelles / Troubles de la cognition / Cognition / Inconscient
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 juin 2020 08:06
Dernière modification: 18 juin 2020 08:06
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/13359

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...