Analyses électromyographiques lors de divers exercices de développé-couché

Arseneault, Keven (2019). « Analyses électromyographiques lors de divers exercices de développé-couché » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en kinanthropologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (34MB)

Résumé

Cette étude a comparé l'activation du faisceau claviculaire, du faisceau sternocostal et du faisceau abdominal du grand pectoral et de la longue portion du triceps brachial lors d'une exécution de développé-couché dans plusieurs inclinaisons, types de prise et largeurs de prise. Treize hommes en santé avec plus d'un an d'expérience en entraînement ont participé à cette étude. Les sujets ont exécuté 6 répétitions de diverses variantes du développé-couché à des angles de -15°, 0° et 30° avec une largeur de prise à 100 % et 200 % de leur largeur biacromiale autant en pronation qu'en supination avec une charge équivalente à leur 12 répétitions maximales (RM) respectif pour chaque mouvement (12 exercices au total). L'activité électromyographique, l'accélération de la barre et l'angle d'abduction à l'épaule ont été enregistrée durant chacune des répétitions. L'activation du faisceau claviculaire du grand pectoral a été, comparativement à une prise large en pronation à 0°, significativement plus élevée lors d'une prise serrée en pronation à 0° (p=0.022) et lors d'une prise serrée en pronation à 30° (p=0.013). Aucune différence n'a toutefois été remarquée entre la prise large en pronation à 0° et la prise large en pronation à 30° (p=0.179). L'activation du faisceau sternocostal du grand pectoral a été, lors d'une prise large en pronation à 0°, significativement plus élevée que lors d'une prise serrée en supination à 0° (p<0.01); lors d'une prise large en supination à 0° (p<0.01) ; lors d'une prise serrée en pronation à 30° (p=0.001); lors d'une prise serrée en supination à 30° (p<0.01) ; lors d'une prise large en supination à 30° (p<0.01); lors d'une prise serrée en pronation à -15° (p=0.001) et lors d'une prise large en supination (p<0.01). L'activation du faisceau abdominal du grand pectoral a été significativement meilleure lors d'une prise large en pronation à -15° et à 0° comparativement à toutes les positions à 30°. Aucune différence n'a toutefois été observée entre la prise large en pronation à -15° et la même prise à 0° (p=l.000). Le triceps brachial a été mieux sollicité lors de la prise serrée à 0° et à -15° comparativement aux prises en supination à 0° et à 30°. Toutefois, aucune différence n'a été observée entre la prise serrée en pronation à 0° et la prise large en pronation à 0° (p=l.000). Afin d'optimiser le recrutement des faisceaux du grand pectoral, la variation de l'inclinaison du banc, du type de prise et de la largeur de prise est nécessaire. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : entraînement en résistance, grand pectoral, développé-couché, électromyographie

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Sercia, Pierre
Mots-clés ou Sujets: Développé couché / Grand pectoral / Musculation / Électromyographie de surface
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département de kinanthropologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 27 janv. 2020 12:04
Dernière modification: 27 janv. 2020 12:04
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/13233

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...