Utilisation de connaissances issues de la recherche par des enseignantes associées d'un groupe de codéveloppement professionnel dans leur encadrement réflexif de stagiaires

Caron, Josianne (2019). « Utilisation de connaissances issues de la recherche par des enseignantes associées d'un groupe de codéveloppement professionnel dans leur encadrement réflexif de stagiaires » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB)

Résumé

L'approche par compétences en formation initiale à l'enseignement nécessite une meilleure articulation entre la théorie et la pratique. Des recherches révèlent que les stagiaires peinent à établir des liens entre les connaissances issues de la recherche (CIR) et la pratique enseignante (Altet, 2010; Caron et Portelance, 2017; Portelance et Legendre, 2001). Ils ont besoin d'une formation qui les aide à atténuer le choc de la confrontation avec la réalité du quotidien (OCDE, 2005). Ils réclament du soutien de leurs enseignants associés, formateurs de terrain, pour amortir leur difficulté à concilier les savoirs véhiculés par l'école et par l'université (Desbiens, Borges et Spallanzani, 2012). Face à cette attente de soutien provenant aussi du ministère de l'Éducation (2001), des enseignants associés expriment leur malaise quant à leur difficulté d'y répondre (Caron et Portelance, 2017). Par ailleurs, les enseignants associés disposent de peu d'occasions formelles pour se regrouper et échanger et ils ont peu recours à des repères scientifiques pour guider leurs actions (L'Hostie, Monney et Nadeau-Tremblay, 2013). Ils se sentent dépourvus devant la demande ministérielle d'offrir un encadrement réflexif au stagiaire. Nous avons mené une recherche collaborative au sein d'un groupe de codéveloppement professionnel composé de six enseignantes associées. Dans cette thèse, nous visons l'identification des pratiques et des intentions d'utilisation de CIR de trois enseignantes associées dans leur encadrement réflexif du stagiaire. L'encadrement réflexif s'est manifesté lors des rencontres de rétroaction de chaque enseignante associée avec sa stagiaire, au début, au milieu et à la fin du stage. Nous dégageons les apports du groupe de codéveloppement professionnel à ses membres. La recherche mobilise un certain nombre de concepts centraux : la connaissance; les connaissances en éducation; deux approches d'utilisation de CIR, soit l'approche transmissive et l'approche d'acculturation scientifique et l'encadrement réflexif. Deux outils de collecte des données ont été sollicités : les entretiens d'autoconfrontations simple et croisée. Ils nous ont permis de répondre à la question de recherche suivante : « Comment des enseignants associés d'un groupe de codéveloppement professionnel utilisent des connaissances issues de la recherche dans leurs pratiques d'encadrement réflexif de stagiaires? » L'analyse conversationnelle est au cœur de la stratégie d'analyse des données. Les résultats sont présentés sous forme de cas (trois cas). Selon les principaux résultats obtenus, il appert qu'un enseignant associé peut adopter des pratiques tout aussi nombreuses que diversifiées. Les participantes ont peu à peu incité les stagiaires à sélectionner et mettre à l'épreuve des CIR en fonction des besoins de leurs élèves. Elles ont agi dans l'intention d'amener progressivement les étudiantes à devenir autonomes dans l'analyse de leur pratique et de leurs stratégies de résolution de problèmes. Il ressort de notre analyse que leur appropriation cognitive du concept d'utilisation de CIR en a favorisé l'intégration dans leurs pratiques. Cette intégration a débuté par une approche transmissive et s'est dirigée peu à peu vers une approche d'acculturation scientifique. Avec l'aide du groupe, les enseignantes associées ont pris conscience de leur utilisation de CIR dans l'encadrement réflexif qu'elles ont offert à leur stagiaire. Elles ont mis en mots cette utilisation et se sont inspirées mutuellement. Cette étude a permis de comprendre comment des enseignantes associées utilisent des CIR dans leur encadrement réflexif de stagiaires. Elle mène à constater que les participantes ont utilisé des CIR pour être de plus en plus centrées sur les besoins manifestés par les stagiaires, encourageant ainsi l'engagement et l'autonomie des étudiantes. Le concept d'acculturation scientifique a été élargi, voire adapté, de sorte à s'introduire dans le champ de recherche sur la formation à l'enseignement en contexte d'alternance. Les pratiques d'encadrement réflexif ont pu être situées sur un continuum allant de l'approche transmissive à celle d'acculturation scientifique. L'analyse conversationnelle a permis de constater que les échanges entre les membres d'un groupe qui confrontent leurs pratiques rendent possible la coconstruction argumentative de savoirs. En outre, cette recherche a des retombées en matière de développement professionnel des formateurs de stagiaires et des stagiaires eux-mêmes. Elle a un impact sur la formation des formateurs de stagiaires et, pour les étudiants, elle peut faciliter la transition entre la formation initiale et l'insertion professionnelle. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : stage en enseignement, encadrement réflexif de stagiaires, utilisation de connaissances issues de la recherche, enseignant associé, codéveloppement professionnel

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Portelance, Liliane
Mots-clés ou Sujets: Stages pédagogiques / Application des connaissances / Stagiaires (Éducation) / Enseignants associés / Élèves-maîtres--Supervision / Codéveloppement professionnel
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 17 déc. 2019 16:20
Dernière modification: 17 déc. 2019 16:20
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12998

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...