Using self-determination theory to better understand the role of cash rewards in fostering a healthy and motivated workforce : a series of five national and international studies

Thibault-Landry, Anais (2019). « Using self-determination theory to better understand the role of cash rewards in fostering a healthy and motivated workforce : a series of five national and international studies » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Bien que l'argent occupe un rôle central dans la vie de tous, ce sujet demeure tabou et controversé. Bien peu de gens osent en parler ouvertement, ce qui peut paraitre surprenant si l'on considère l'ampleur et l'influence des préoccupations financières dans la société nord-américaine actuelle. En outre, dans le monde du travail, l'impact de l'argent – sous toutes ses formes – sur la motivation des travailleurs reste encore à élucider. Ceci est d'autant plus problématique dans la mesure où la rémunération représente l'un des coûts organisationnels les plus importants. En effet, les entreprises y consacrent en général une majeure partie de leur revenu, allant d'un cinquième à la moitié de leur budget annuel, et ce, dans l'espoir d'accroitre leur compétitivité sur le marché du travail et d'attirer les employés les plus performants. Une pratique qui gagne actuellement en popularité, mais dont l'utilisation demeure controversée et l'efficacité reste à démontrer, est l'offre de récompenses monétaires tels que les bonis et primes au rendement. Plusieurs recherches en laboratoire et sur le terrain révèlent des résultats mitigés, voire contradictoires, quant aux effets de cette pratique sur la motivation et la performance des travailleurs. La présente thèse vise à mieux comprendre l'effet de cette pratique en rémunération sur l'expérience des travailleurs. Plus spécifiquement, la recherche réalisée s'est penchée sur l'expérience subjective des employés lorsque ceux-ci sont exposés à des récompenses monétaires dans le cadre de leur emploi. Elle se concentre donc sur le sens subjectif, ou symbolique, des récompenses offertes au travail par les employeurs en sondant la perception des employées face à ces dites récompenses. Dans une série de cinq études comptant plus de 570 travailleurs québécois et 1750 travailleurs à travers le monde, un modèle basé sur la théorie de l'auto-détermination (TAD), portant sur l'effet du sens subjectif des récompenses monétaires sur le vécu psychologique des travailleurs a été développé et validé. Plus spécifiquement, le modèle proposé teste si le sens subjectif informatif ou contrôlant des récompenses offertes en emploi influence différemment les trois besoins psychologiques des travailleurs, les menant ainsi à rapporter différentes attitudes et expériences au travail, incluant au niveau de leur motivation, leur engagement, leur éthique de travail, et leurs intentions de rester dans leur organisation. Les résultats des cinq études suggèrent, qu'en elle-même, l'utilisation de récompenses monétaires ne constitue pas une "bonne" ou une "mauvaise" pratique en rémunération. En effet, pour la majorité des travailleurs, quelque soit leur industrie ou leur lieu de travail en Asie, en Europe ou en Amérique du Nord, l'utilité des récompenses monétaires à promouvoir une attitude et des comportements sains au travail réside dans le sens subjectif que les employés attribuent aux récompenses. Lorsque les récompenses sont perçues par les employés comme étant "informatives", elles contribuent positivement aux besoins psychologiques de compétence, d'autonomie et d'affiliation sociale des employés. Ceci est en retour associé à une motivation plus saine, une meilleure santé psychologique, et un plus haut niveau d'engagement, d'éthique de travail, et de désir de rester dans l'organisation. À l'opposé, lorsque les récompenses sont perçues comme étant "contrôlantes", elles contribuent négativement aux besoins psychologiques de compétence, d'autonomie et d'affiliation sociale des employés, ce qui est associé à une multitude de retombés négatives non-escomptés, telles qu'une motivation moins saine, ainsi qu'un niveau plus bas d'engagement, de santé psychologique, d'éthique de travail et d'intentions de rester dans l'organisation. D'un point de vue appliqué, les résultats de la présente thèse mettent en évidence l'importance de l'élaboration, de l'implantation et du positionnement des programmes de récompenses monétaires offertes en entreprise. En effet, cette recherche souligne l'importance non seulement de bien positionner toute pratique de rémunération afin qu'elle soit bien reçue par les employés, mais aussi de recadrer certaines pratiques si elles sont perçues comme étant "contrôlantes" par ces mêmes employés. Les résultats des études de la présente thèse semblent par ailleurs indiquer que les organisations devraient plutôt chercher à offrir des récompenses monétaires informatives aux employés en gage d'appréciation de leurs efforts et dans le but de les encourager, afin d'avoir l'effet escompté auprès de ces derniers. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : théorie de l'auto-détermination, besoins psychologiques fondamentaux, récompenses monétaires, sens subjectif, motivation, santé psychologique.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Forest, Jacques
Mots-clés ou Sujets: Stimulants pour les employés / Primes d'entreprise / Motivation au travail / Autodétermination / Personnel -- Attitudes
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 26 nov. 2019 11:12
Dernière modification: 26 nov. 2019 11:12
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12935

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...