Épistémologie d'un champ chorégraphique en dilatation : théorie et pratique

Lavoie-Marcus, Catherine (2019). « Épistémologie d'un champ chorégraphique en dilatation : théorie et pratique » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études et pratiques des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB)

Résumé

La thèse propose d'observer le mouvement de « dilatation » du champ chorégraphique et d'en évaluer les incidences à la fois sur la pensée et sur les pratiques artistiques actuelles. Cette dilatation désigne non seulement la capacité de la chorégraphie d'affecter des réalités hors des limites strictes de la danse, mais également de susciter de nouvelles occasions d'amplification, de circulation et de partage des savoirs sur le corps par le corps. L'argument central de la thèse est que la chorégraphie, dans son mode dilaté, est un procédé scripturaire paradoxal qui aménage des zones de restrictions pour ouvrir des zones d'amplification : elle établit des contre-méthodes qui déjouent sa propre tendance à devenir un dispositif de capture des corps et de ses savoirs. Agissant par la négative, elle aménage des voies de contournement émancipatrices : lucidité dans le non-savoir, non-achèvement des définitions, apprentissage par la vulnérabilité, puissance collective par la voie de l'ignorance individuelle. Ainsi, au fil de la thèse, la chorégraphie vient ébranler la zone d'affectation politique de l'épistémologie. En dénouant la dyade savoir-pouvoir par des transformations libératrices opérant dans les relations incorporées, les pratiques et discours présentés dans la thèse montrent la nécessité d'une dilatation de l'épistémologie elle-même, de manière à ce qu'elle embrasse les savoirs processuels, les savoirs situés et la sensibilité. La théorie reste en tout temps enracinée dans les discours et pratiques des artistes. À cet égard, ma propre création chorégraphique, intitulée Les Anarchives de la danse (2014-2016), est le lieu où elle culmine et se complexifie. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : chorégraphie, épistémologie, danse, Anarchives, contre-méthode, généalogie, dilatation, pragmatisme spéculatif, savoirs situés.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Uzel, Jean-Philippe
Mots-clés ou Sujets: Chorégraphie / Épistémologie / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 nov. 2019 15:09
Dernière modification: 18 nov. 2019 15:09
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12917

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...