Sociologie de la transition : quelle société post-écologique ?

Corinne, Gendron (2015). « Sociologie de la transition : quelle société post-écologique ? ». Cahiers de recherche sociologique(58).

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (470kB)

Résumé

La transition écologique fait écho à la plus récente étape d’un processus d’intégration du paramètre écologique dans les sociétés humaines. Héritière du courant de la modernisation écologique, elle peut avantageusement être mise en dialogue avec les travaux des économistes qui se sont intéressés aux réformes du système économique impulsées par les impératifs environnementaux. Plus spécifiquement, l’économie écologique institutionnaliste offre des outils pour penser la transformation du système économique non plus comme un ajustement exclusivement technique, mais comme un processus social. Dans son versant pratique, le courant de la transition est aussi nourri par une première génération de débats autour du développement durable. Mais les enjeux de transformation de l’économie y sont plus explicites, sans pour autant que s’impose une lecture univoque de la trajectoire vers une économie verte. Traversée par des courants réformateurs tout autant que par des discours et des pratiques de rupture, la transition semble ainsi devenue le lieu d’un travail social où se construit peu à peu une société post-écologique.

Type: Article de revue scientifique
Mots-clés ou Sujets: Sociologie de la transition, société post-écologique
Unité d'appartenance: Instituts > Institut des sciences de l'environnement (ISE)
Déposé par: delegation Jeanne Jocelaine Bonnet
Date de dépôt: 26 août 2019 08:26
Dernière modification: 26 août 2019 08:26
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12730

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...