Le commerce de l’eau virtuelle : du concept à la politique

Corinne, Gendron et Lysiane, Roch (2005). « Le commerce de l’eau virtuelle : du concept à la politique ». Géocarrefour, 80(4).

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (328kB)

Résumé

RÉSUMÉ Alors qu’un nombre grandissant de pays fait face à un problème de pénurie d’eau, de nouveaux moyens d’augmenter l’offre ou de réduire la demande tendent à émerger. C’est ainsi qu’on a pu remarquer que dans certaines régions, les importations alimentaires augmentent au fur et à mesure que les ressources en eau s’épuisent. De ce constat est né le concept d’eau virtuelle, qui cherche à rendre compte du rôle que joue le commerce international dans un contexte de pénurie d’eau. L’eau virtuelle peut se définir comme l’eau qu’a nécessitée la production d’un bien. Lorsqu’un pays importe ce bien, des denrées agricoles par exemple, il n’a pas à utiliser l’eau qui aurait été nécessaire à sa production. Sachant que les ressources en eau sont très inégalement réparties sur la planète et que l’agriculture est le plus grand consommateur mondial d’eau, peut-on considérer le commerce de l’eau virtuelle comme un moyen potentiellement efficace de diminuer les pénuries et leurs conséquences ? Notre analyse montre plutôt que, non seulement le commerce de l’eau virtuelle constitue une stratégie présentement peu appliquée, mais que son potentiel face aux défis de la rareté de l’eau est très faible lorsqu’on considère le contexte politico-économique dans lequel il prend place.

Type: Article de revue scientifique
Mots-clés ou Sujets: Eau virtuelle, pénurie d’eau, gestion de l’eau, commerce international, agriculture
Unité d'appartenance: Instituts > Institut des sciences de l'environnement (ISE)
Déposé par: delegation Jeanne Jocelaine Bonnet
Date de dépôt: 26 août 2019 08:09
Dernière modification: 26 août 2019 08:09
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12721

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...