Espèces végétales indicatrices des échanges d’eau entre tourbière et aquifère

Munger, Julie L.; Pellerin, Stéphanie; Larocque, Marie et Ferlatte, Miryane (2014). « Espèces végétales indicatrices des échanges d’eau entre tourbière et aquifère ». Le Naturaliste canadien, 138(1), pp. 4-12.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Les tourbières jouent plusieurs rôles dans l’hydrologie de surface. Les liens hydrologiques entre les tourbières et les eaux souterraines (aquifères) demeurent toutefois peu connus, ce qui rend les zones d’interaction difficiles à identifier. Ce projet avait pour but d’identifier des espèces et des associations d’espèces floristiques indicatrices de zones d’échanges tourbière-aquifère. Ainsi, des suivis piézométriques et des inventaires floristiques ont été réalisés dans 9 tourbières situées dans le Centre-du-Québec et en Abitibi-Témiscamingue. Les échanges tourbière-aquifère ont été identifiés à l’aide de gradients de charges hydrauliques et les espèces indicatrices à l’aide de l’indice de valeur indicatrice INDVAL. Cette méthode a entre autres permis d’identifier 2 espèces (Carex limosa et Sphagnum russowii) et 4 associations d’espèces indicatrices d’un apport en eau souterraine à la tourbière. Les espèces indicatrices pourraient devenir un outil utile, rapide et peu coûteux pour prédire les zones d’interactions tourbière-aquifère et ainsi faciliter la tâche des gestionnaires du territoire.

Type: Article de revue scientifique
Informations complémentaires: © La Société Provancher d'histoire naturelle du Canada, 2014
Mots-clés ou Sujets: Abitibi-Témiscamingue, Centre-du-Québec, eaux souterraines, plantes, tourbières
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère
Déposé par: delegation Sylvie Goulet
Date de dépôt: 26 août 2019 07:46
Dernière modification: 26 août 2019 07:46
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12716

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...