Intervenants en protection de la jeunesse : exploration des motifs de carrière initiaux, des sources de motivation actuelles et de leurs répercussions perçues

Marchand, Stéphanie (2019). « Intervenants en protection de la jeunesse : exploration des motifs de carrière initiaux, des sources de motivation actuelles et de leurs répercussions perçues » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Plusieurs recherches démontrent que les problématiques de santé psychologique (Anderson, 2000; Comad et Keller-Guenther, 2006; Nelson-Gardell et Harris, 2003) et de roulement de personnel sont importantes en protection de l'enfance (Ellet et al., 2007; Mor Barak: et al., 2001, 2006; Tremblay et Joly, 2009). Des questions se posent sur l'origine de ces problématiques. Certaines études suggèrent des pistes de réponses intéressantes à ces interrogations. Ainsi, selon certaines études (Geoffrion et Ouellet, 2013; Mor Barak et al., 2001; Regehr et al., 2004), ces problématiques seraient liées en grande partie à l'environnement de travail des intervenants en protection de l'enfance. Puisque l'environnement de travail demeure plus ou moins le même pour l'ensemble des intervenants, il y a lieu de se demander pourquoi certains intervenants persévèrent dans leur travail et démontrent peu ou pas de problèmes de santé psychologique. L'étude des phénomènes sous-jacents à ces problématiques peut apporter quelques réponses. En effet, les résultats de plusieurs études (par exemple, Baard et al., 2004; Otis et Pelletier, 2005) suggèrent que la motivation au travail est un phénomène sous-jacent important aux problématiques de santé psychologique et de roulement de personnel. Par exemple, les résultats du papier d'Otis et Pelletier (2005) suggèrent que la motivation au travail autodéterminée serait associée au bienêtre des travailleurs et au désir de demeurer en emploi. Un employé affichant une motivation au travail moins autodéterminée présente plus de préoccupations face à son emploi et pense plus à quitter son emploi dans l'avenir. Ainsi, les résultats de cette recherche démontrent la pertinence d'examiner la motivation au travail, afin de mieux comprendre les problématiques de santé psychologique et de roulement de personnel au sein de la protection de l'enfance. Cet essai propose de décrire la motivation au travail des intervenants en protection de la jeunesse (PJ) à l'aide d'un devis de recherche qualitatif réalisé auprès d'intervenants québécois en PJ. Pour ce faire, des sous-objectifs ont été adoptés lors de cette étude. Le premier sous-objectif consiste à explorer les motifs de carrière initiaux (pourquoi avoir choisi de travailler en PJ). Le second sous-objectif, quant à lui, est d'examiner les sources de motivation actuelles, soit les irritants et les avantages perçus dans l'environnement de travail de la PJ. Un troisième sous-objectif a émergé, lors de l'analyse des discours, soit l'examen des répercussions négatives et positives perçues par les intervenants de ces sources de motivation actuelles. Les données utilisées pour le présent essai sont issues d'un projet de recherche plus large, à devis mixte (Geoffrion, 2015), visant à évaluer la santé psychologique des intervenants en PJ. Seules les données qualitatives provenant d'un sous-échantillon de participants au projet sont présentées dans le cadre de l'étude actuelle. Les participants à cette recherche regroupent 30 intervenants employés au sein du programme jeunesse du Centre Intégré de Santé et Services Sociaux (CISSS) en banlieue de Montréal. Les 30 participants ont été invités à participer à une entrevue téléphonique semi-structurée d'une durée approximative d'une heure. Une analyse thématique séquencée a ensuite été réalisée en vue d'identifier les thèmes émergents. Ceux-ci ont été regroupés, distingués et hiérarchisés afin de constituer un arbre thématique. Les thèmes liés à la motivation au travail ont été retenus afin de répondre à nos objectifs de recherche. L'exploration de ces thèmes dans le corpus a permis une compréhension approfondie des enjeux entourant la motivation des intervenants rencontrés. Les résultats indiquent que les intervenants choisissent de travailler en P J pour des motifs opportunistes (par exemple, circonstances de vie) et des motifs relationnels (par exemple, aider les jeunes). Les participants se sont aussi prononcés sur les irritants et les avantages perçus dans leur environnement de travail. Au niveau organisationnel, les intervenants en protection de l'enfance disent, entre autres, ne pas aimer la présence de violence dans leur milieu de travail. Toutefois, sur le plan relationnel, les participants rapportent beaucoup aimer la relation d'aide auprès des jeunes et des familles en difficulté. Lors de l'analyse des entretiens, les répercussions négatives et positives des sources de motivation actuelles ont émergé. Ainsi, certains intervenants affirment vouloir quitter l'organisation en raison des éléments décrits comme irritants dans leur environnement de travail, et ce, malgré le fait qu'ils disent apprécier leur mandat de travail (répercussion positive des avantages perçus). L'ensemble des résultats de cette étude démontrent l'importance d'élaborer un environnement de travail en PJ supportant davantage la relation d'aide auprès de la clientèle. Les résultats sont interprétés à la lumière de la théorie de l'auto-détermination (Deci et Ryan, 2000a; Ryan et Deci, 2017) et des recommandations sont faites afin de limiter l'émergence de problèmes de santé psychologique et de roulement de personnel chez les intervenants. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : motivation au travail, intervenants en protection de la jeunesse, roulement de personnel, problèmes de santé psychologique

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: L'essai a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Houlfort, Nathalie
Mots-clés ou Sujets: Travailleurs sociaux pour les jeunes / Jeunesse -- Protection, assistance, etc. / Motivation au travail / Santé mentale au travail / Roulement du personnel
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 31 juill. 2019 07:51
Dernière modification: 31 juill. 2019 07:51
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12675

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...