Méta-analyse sur les différences de sexe dans les symptômes du trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité et les déficits cognitifs associés

Loyer Carbonneau, Maryanne (2019). « Méta-analyse sur les différences de sexe dans les symptômes du trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité et les déficits cognitifs associés » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un trouble touchant environ 5% des enfants parmi lesquels nous retrouvons une plus grande proportion de garçons (American Psychiatric Association [APA], 2013). Malgré le fait que le TDAH est présent chez les deux sexes, le trouble a largement été étudié chez les garçons, mais un nombre limité d'études s'est intéressé aux filles. Deux méta-analyses importantes se sont penchées sur les différences de sexe chez les personnes avec un TDAH. En effet, Gaub et Carlson (1997) et Gershon (2002b) ont comparé les garçons et les filles avec un TDAH sur plusieurs variables. Parmi leurs résultats, ils ont trouvé que les symptômes de TDAH sont moins sévères chez les filles que chez les garçons, sur le plan de l'hyperactivité et de l'inattention (Gaub & Carlson, 1997; Gershon, 2002b), de même que de l'impulsivité (Gershon, 2002b). De plus, Gershon (2002b) n'a pas trouvé de différences de sexe significatives dans sa seule mesure du fonctionnement exécutif, l'inhibition. Actuellement, les données issues de ces méta-analyses sont limitées étant donné leurs lacunes respectives et le fait qu'elles ne sont pas récentes. Elles ont néanmoins permis de susciter un intérêt pour l'étude des différences de sexe chez les jeunes avec un TDAH depuis leur publication. Toutefois, les résultats quant aux différences entre les garçons et les filles sur le plan du comportement et du fonctionnement attentionnel et exécutif restent mitigés dans ces écrits scientifiques. Le présent essai doctoral tente donc de mettre à jour les connaissances actuelles sur les différences de sexe dans le TDAH sur les plans des symptômes (inattention, hyperactivité, impulsivité) et des fonctions attentionnelles et exécutives (inhibition, mémoire de travail, flexibilité cognitive, planification, attention). L'essai se compose d'un article présentant la méthode et les résultats d'une méta-analyse sur les différences sur le plan des symptômes primaires de TDAH et des fonctions attentionnelles et exécutives des garçons et des filles avec un TDAH. La recherche et la sélection des articles ont été faites par deux évaluateurs indépendants. Un total de 54 articles a été inclus dans la méta-analyse. Les résultats montrent que les garçons avec un TDAH font preuve de plus d'hyperactivité, de même que de difficultés sur le plan de l'inhibition d'une réponse motrice et de flexibilité cognitive. De plus, les enseignants évaluent les garçons comme plus inattentifs et hyperactifs-impulsifs que les filles. Les résultats montrent également que les jeunes avec un TDAH ont de plus grands déficits exécutifs que leurs pairs sans TDAH, et ce peu importe le sexe. Ainsi, nos résultats suggèrent qu'il existe des différences de sexe dans l'expression comportementale des difficultés liées au TDAH. Les filles font preuve de moins d'hyperactivité et d'un moins grand déficit d'inhibition d'une réponse motrice. Ces résultats ont des implications pour la recherche puisqu'ils mettent de l'avant le fait que les critères diagnostiques actuels ne sont pas adaptés aux filles, et donc qu'un travail sera à faire sur ceux-ci pour faciliter la reconnaissance des filles avec un TDAH. Cet essai comporte également une discussion générale résumant les principaux résultats de la méta-analyse et décrivant les limites et apports de l'étude. Des recommandations pour les recherches futures sont ensuite discutées, suivies d'une conclusion. Les résultats du présent essai sont prometteurs puisqu'ils précisent le profil des filles avec un TDAH par rapport aux garçons. Les résultats mettent également de l'avant l'importance de poursuivre les recherches et de mettre sur pied une démarche d'évaluation tenant compte des particularités des filles avec un TDAH. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : TDAH, différences de sexe, symptômes, fonctionnement exécutif, attention, méta-analyse

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: L'essai a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Guay, Marie-Claude
Mots-clés ou Sujets: Trouble déficitaire de l'attention / Différences entre sexes / Signes et symptômes / Fonctions exécutives / Troubles de la cognition
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 17 juill. 2019 15:16
Dernière modification: 17 juill. 2019 15:16
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12626

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...