Apprendre à exploiter les sources informationnelles expertes et médiatisées dans l'argumentation socioscientifique au secondaire

Bélanger, Charlène (2018). « Apprendre à exploiter les sources informationnelles expertes et médiatisées dans l'argumentation socioscientifique au secondaire » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (39MB)

Résumé

Cette recherche doctorale se veut un apport aux réflexions dans le champ de l'éducation scientifique à propos du type de formation qui doit être offert aux élèves pour les préparer à affronter des problèmes socioscientifiques. Dans ce contexte, les approches par questionnement socioscientifique semblent prometteuses, puisqu'elles misent sur des situations de pratique permettant aux élèves de s'exercer à l'argumentation et à la prise de décision face à ces questions complexes. Les recherches à propos de l'enseignement mettant en œuvre des approches par questionnement socioscientifique montrent que les enseignants de sciences se sentent démunis. Plusieurs chercheurs attribuent ces difficultés à un manque de modèles d'enseignement et en appellent à des recherches qui viendront produire des descriptions détaillées des processus d'enseignement et d'apprentissage en situation. Par ailleurs, une recension des écrits dans ce champ de recherche nous a permis d'observer que toutes les recherches s'intéressant à l'argumentation socioscientifique l'ont fait en fournissant des sources informationnelles et des arguments aux élèves afin qu'ils puissent s'engager rapidement dans des pratiques argumentatives en classe. Dans notre recherche, ancrée dans la perspective situationnelle de l'apprentissage, nous avons voulu placer les élèves dans une situation qui soit la plus authentique possible, en leur demandant de faire eux-mêmes la recherche d'arguments à partir de quatre types de sources informationnelles : des sites Internet, des sources audio-vidéo, des sources imprimées et un musée. Par conséquent, l'objectif général de cette étude a été de décrire et chercher à comprendre l'expérience d'apprentissage d'élèves de 3e secondaire et de leur enseignante durant une investigation socioscientifique fondée sur l'exploitation de sources expertes et médiatisées. Cette recherche a été menée en collaboration étroite avec une enseignante du secondaire, suivant les principes d'une recherche-action (R-A) pragmatico-interprétative. Durant la première phase de la recherche, une situation d'apprentissage a été cocréée. Celle-ci a ensuite été mise à l'essai sur une période de 11 semaines avec les élèves d'une classe de 3e secondaire. Dans ce contexte spécifique, les outils culturels sollicités en situation sont les habiletés intellectuelles impliquées dans l'activité argumentative. La collecte et l'analyse des données ont été menées selon une approche ethnographique, à l'aide du cadre d'analyse de l'activité socioculturelle en trois plans, communautaire/institutionnel, interpersonnel et individuel, associés à trois processus développementaux spécifiques : le compagnonnage, la participation guidée et l'appropriation participative. Le premier plan de l'analyse a mené à une description et une analyse détaillée du contexte institutionnel et communautaire dans lequel la SA a été cocréée et vécue, démontrant de quelle manière celle-ci prépare les élèves à affronter des situations semblables dans le futur. L'analyse selon le second plan a permis de décrire les mécanismes de coordination et de communication qui ont été mobilisés par les élèves et leur enseignante, alors qu'ils se sont engagés ensemble dans cette investigation socioscientifique. Une typologie des rôles joués par (a) l'enseignant envers ses élèves, (b) par les élèves envers leur enseignante et (c) par les élèves les uns envers les autres a mené à une compréhension plus fine des interactions les liant les uns aux autres en situation. Finalement, l'analyse selon le troisième plan a permis de décrire et de comprendre l'appropriation participative des outils intellectuels mobilisés en situation par les élèves et par leur enseignante. Nous avons décrit les pratiques effectives des élèves en situation, pour chaque type de sources informationnelles et pour chacune des quatre types de stratégies pour connaître identifiées dans le modèle de la cognition humaine choisie pour cette thèse, à savoir l'investigation, l'analyse, l'inférence et l'argumentation. Nous avons dressé une liste catégorisée des critères invoqués par les élèves à l'étape de l'examen critique des sources informationnelles et nous avons montré que le musée et les bibliothèques avaient été les plus difficiles à exploiter pour les élèves. Se trouvant en situation de dépendance épistémique face aux experts, ils ont été nombreux à mobiliser la stratégie du recours à l'expert pour appuyer leur prise de position. Du côté de l'enseignante, nous avons décrit la transformation des 23 rôles qu'elle a adoptés durant l'investigation et produit une description des six rôles orientés vers le développement de sa pratique. Finalement, nous avons décrit l'appropriation des stratégies pour connaître survenant chez l'enseignante elle-même, contribuant pour la première fois à documenter l'apprentissage survenant du côté de l'enseignante considérée comme experte au sein d'une classe comme communauté d'investigation socioscientifique. Globalement, cette étude vient contribuer aux connaissances situées à la croisée des champs de la didactique des sciences et de l'éducation à la citoyenneté en produisant une description détaillée et en offrant une compréhension fine de l'expérience vécue par une enseignante et ses élèves, sous l'angle de l'appropriation d'outils intellectuels et des changements de participation qu'elle induit, dans une démarche collective d'investigation socioscientifique fondée sur l'exploitation de sources informationnelles expertes ou médiatisées. _____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : investigation socioscientifique; apprentissage situé; outils intellectuels; stratégies pour connaître; pensée critique; analyse socioculturelle.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Meunier, Anik
Mots-clés ou Sujets: Sciences -- Aspect social / Étude et enseignement (Secondaire) / Sources d'information -- Utilisation / Argumentation / Pensée critique / Apprentissage contextualisé / Stratégies d'apprentissage
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 10 juill. 2019 07:42
Dernière modification: 10 juill. 2019 07:42
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12600

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...