Adaptation aux changements climatiques à Madagascar : structuration et problématisation de l'action publique nationale

Andriamasinoro, Jessica Onitsoa (2018). « Adaptation aux changements climatiques à Madagascar : structuration et problématisation de l'action publique nationale » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en sciences de l'environnement.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Afin de faire face aux défis du changement climatique, le gouvernement malgache a développé différents cadres politiques dédiés à l'adaptation. L'action publique autour de cette thématique amène à se poser la question de la structuration des acteurs qui la traitent. Comment en effet l'adaptation présentée comme une priorité pour les pays en développement (PED) s'élabore-t-elle au niveau national? À toutes les échelles de décisions, dont le niveau national, des acteurs se saisissent de la thématique et tentent de justifier leur pertinence dans son traitement. Compte tenu de ce constat, il apparait pertinent de comprendre comment se structure l'action publique d'adaptation aux changements climatiques à Madagascar. Peu d'études traitent des acteurs et des institutions dans l'analyse de la mise en œuvre de l'adaptation au changement climatique. Or, ces aspects sont essentiels pour comprendre la forme que prend la mise en œuvre d'un problème choisi pour être pris en charge par les politiques publiques. En adoptant une approche interdisciplinaire, nous centrons notre analyse sur les acteurs et leurs pouvoirs afin d'expliquer la forme que prend le traitement de la thématique. Pour ce faire, l'analyse aborde dans un premier temps la structuration de l'action publique et traite ensuite du rôle des Institutions financières internationales (IFI) dans les PED en prenant le cas de la Banque mondiale pour finalement revenir à la problématisation de la thématique dans son contexte d'émergence. Cette thèse apporte un éclairage empirique sur le cas précis de Madagascar dans son traitement de l'action publique d'adaptation au changement climatique et contribue à révéler l'importance de s'intéresser aux acteurs et à leurs pouvoirs à l'échelle nationale tout en soulignant le poids des IFI comme la Banque mondiale à Madagascar. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : adaptation au changement climatique, vulnérabilité, Madagascar, acteur

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Lepage, Laurent
Mots-clés ou Sujets: Adaptation aux changements climatiques / Madagascar / Participation politique / Banque mondiale / Gestion intégrée des zones côtières
Unité d'appartenance: Instituts > Institut des sciences de l'environnement (ISE)
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 29 avr. 2019 14:09
Dernière modification: 29 avr. 2019 14:09
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12461

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...