Santé psychosociale, immigration et issues de grossesse

Sinclair, Isabelle (2018). « Santé psychosociale, immigration et issues de grossesse » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en kinanthropologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

La finalité de cette recherche était de mieux voir les effets du stress perçu durant la gestation sur les issues de grossesse selon des caractéristiques sociodémographiques telles que le revenu, l’éducation et le statut d’immigration. Un total de 81 femmes (n=81) a accepté de prendre part à l’étude, et complété au minimum une des trois rencontres. L’âge des participantes était situé entre 19 et 45 ans. Neuf questionnaires ont été remplis à trois reprises durant la grossesse : 16-18, 24-26, et 32-34 semaines. Soixante-quatre données de naissance ont été recueillies pour les analyses. Nos résultats des modèles linéaires généraux sur la relation entre le stress perçu et le poids de naissance se sont avérés significatifs chez les femmes immigrantes pour la 1re (p=0,037, partiel ɳ2=0,12) et 2e rencontre (p=0,039, partiel ɳ2=0,13). Ils sont demeurés significatifs même après avoir contrôlé pour le sexe de l’enfant, l’âge gestationnel, le nombre d’enfants, le niveau de scolarité, le revenu et le statut de minorité visible. Les résultats pour la relation entre les scores Z du poids de naissance selon l’âge gestationnel et le stress perçu chez les immigrantes étaient significatifs aussi à la 1re (p=O, 020, partiel ɳ2=0,15) et 2e rencontre (p=0,043, partiel ɳ2=0,13). Nous avons observé que le stress perçu était un prédicteur de faible poids de naissance selon l’âge gestationnel chez les immigrantes à long terme (plus de cinq ans), mais que la relation était faible chez les non-immigrantes et les immigrantes récentes. Aucune relation significative n’a été trouvée entre le stress perçu, l’immigration et l’âge gestationnel. Les prédicteurs significatifs de ce facteur étaient l’âge maternel et le revenu, et ce, pour les trois rencontres. Nos résultats soulignent donc l’importance de développer des interventions chez les femmes enceintes afin de favoriser une bonne gestion du stress durant la grossesse. Considérant le concept d’acculturation, il est également nécessaire d’établir des actions auprès des immigrants pour, entre autres, offrir un accompagnement psychologique continu et promouvoir les saines habitudes de vie. ___________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Stress, grossesse, issue de grossesse, poids de naissance, prématurité, immigration

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Needham-Dancause, Kelsey
Mots-clés ou Sujets: Grossesse / Stress / Poids de naissance / Accouchement prématuré / Femmes enceintes / Immigrantes / Femmes socialement défavorisées
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département de kinanthropologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 10 avr. 2019 10:24
Dernière modification: 10 avr. 2019 10:24
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12429

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...