De l'aliénation à l'interaction : critique de l'organisation du travail en Allemagne entre minimalisme et art conceptuel : les cas de Bernd & Hilla Becher et Charlotte Posenenske

Marcil, Geneviève (2018). « De l'aliénation à l'interaction : critique de l'organisation du travail en Allemagne entre minimalisme et art conceptuel : les cas de Bernd & Hilla Becher et Charlotte Posenenske » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en histoire de l'art.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB)

Résumé

Le présent mémoire vise à étudier la critique de l’organisation du travail dans le minimalisme et l’art conceptuel à travers les photographies d’installations industrielles du couple Bernd et Hilla Becher et les sculptures modulables de Charlotte Posenenske. En tenant compte du contexte socioéconomique ouest-allemand des années 1960 et 1970, cette étude exposera comment les pratiques de ces artistes font écho à l’effondrement progressif de l’industrie et aux revendications populaires qui caractérisent cette époque. Les notions clés d’aliénation et d’interaction permettront de mettre en relation les mutations structurelles du monde du travail avec la tension entre objectivité et subjectivité sous-tendue dans mon corpus. Dans un premier temps, ces notions révèleront qu’à travers une appropnat10n mimétique du travail productif industriel, les Becher et Posenenske adoptent les principes de la production de masse et de la standardisation dans l’esprit minimaliste. Dans un deuxième temps, l’analyse des pratiques respectives de ces artistes permettra de considérer comment celles-ci mettent de l’avant l’engagement actif des spectateurs en tant que travailleurs périphériques. L’interprétation de la séquence photographique (Becher) et l’assemblage d’une structure modulable (Posenenske) seront alors envisagés comme vecteurs d’une subjectivité à visée émancipatrice, qui s’inscrit néanmoins dans un rapport hiérarchique envers l’artiste. Enfin, l’étude des dispositifs de présentation révèlera le cadre institutionnel sous-jacent à la mise en exposition. En somme, cette recherche démontrera comment les démarches des Becher et de Posenenske témoignent d’un rapprochement entre l’expérience esthétique et le travail, au moment où le capitalisme tardif redéfinit les sphères concomitantes de la production et de la consommation. ___________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : travail, Bernd et Hilla Becher, Charlotte Posenenske, minimalisme, art conceptuel

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Clausen, Barbara
Mots-clés ou Sujets: Bernd Becher / Hilla Becher / Charlotte Posenenske / Travail dans l'art / Art minimal / Art conceptuel
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'histoire de l'art
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 19 mars 2019 13:53
Dernière modification: 19 mars 2019 13:53
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12358

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...