Les initiatives communautaires et de l'économie sociale de lutte contre l'insécurité alimentaire à Montréal : le cas des expérimentations favorisées par parole d'exclues dans deux quartiers de Montréal-Nord

Enriquez Santibanez, Dario (2018). « Les initiatives communautaires et de l'économie sociale de lutte contre l'insécurité alimentaire à Montréal : le cas des expérimentations favorisées par parole d'exclues dans deux quartiers de Montréal-Nord » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études urbaines.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB)

Résumé

Cette thèse porte sur le rôle que jouent les organismes rattachés à l’économie sociale et à l’action communautaire dans la lutte contre l’insécurité alimentaire à Montréal. Nous ciblons en particulier les initiatives développées par l’organisme Parole d’excluEs dans l’arrondissement de Montréal-Nord. La thèse montre que ce type d’initiatives mobilise toutes sortes de ressources à travers d’actions souvent concertées avec la participation de diverses organisations locales concernées par la pauvreté et l’exclusion. Les initiatives locales basées sur l’économie sociale pourraient ainsi devenir la clé d’une approche alternative visant à construire et à mettre en œuvre un système d’alimentation pour tous et, ainsi, à améliorer la qualité de vie des citoyens. Nous avons choisi la méthodologie de l’étude de cas pour étudier en profondeur les actions menées dans deux zones de l’arrondissement de Montréal-Nord, soit les quartiers Pelletier et Lapierre, où l’organisme Parole d’excluEs intervient avec la collaboration de plusieurs partenaires. Compte tenu de l’identification des problèmes d’insécurité alimentaire et de la situation de « désertification alimentaire » affectant ces deux quartiers, l’organisme a lancé diverses initiatives, notamment le groupe d’achats de l’Accorderie de Montréal-Nord et la coopérative de distribution alimentaire « Panier Futé ». Les résultats obtenus concernant les initiatives de lutte contre l’insécurité alimentaire sont mis en relation avec l’implication citoyenne, laquelle a été la base d’une approche qui va largement au-delà du dépannage alimentaire et de l’action caritative pratiqués par plusieurs acteurs qui interviennent dans ce domaine. La thèse montre que le processus mis en œuvre par Parole d’excluEs est jalonné par plusieurs expérimentations et innovations sociales. ___________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Insécurité alimentaire, Économie sociale, Innovation sociale, Implication citoyenne, Initiative locale, Montréal, Montréal-Nord, Parole d’excluEs

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Klein, Juan-Luis
Mots-clés ou Sujets: Sécurité alimentaire / Participation des citoyens / Organismes d'économie sociale / Lutte à la pauvreté / Pauvres en milieu urbain / Montréal-Nord (Montréal, Québec)
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion > Département d'études urbaines et touristiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 07 mars 2019 12:19
Dernière modification: 07 mars 2019 12:19
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12320

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...