L'entrée dans l'écrit au préscolaire: Points de vue et pratiques d'enseignantes québécoises.

Laraoui, R.; Lévseque, J.-Y.; April, J.; Beaudoin, I.; Boudreau, M.; Charron, A.; Gagnon, R. et Bigras, N. (2015). « L'entrée dans l'écrit au préscolaire: Points de vue et pratiques d'enseignantes québécoises. ». Conference, 19e symposium européenne sur la lecture, Klagenfurt, Autriche, juillet 2015.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (133kB)

Résumé

L’appropriation du lire, écrire et communiquer au moment de l’entrée à la maternelle constitue une dimension cruciale dans le développement de l’enfant et exerce une influence marquante sur ses compétences scolaires futures (Bara et coll., 2008; Boisclair et coll., 2010). Les expériences en littératie réalisées par les enfants à l’éducation préscolaire sont d’une importance capitale quant au succès des apprentissages ultérieurs (Bouchard, 2008; Strickland et Morrow, 2000). Les recherches en littératie à l’éducation préscolaire ont mis en évidence plusieurs manières de supporter et de guider les enfants dans l’acquisition de connaissances et d’habiletés, puisque ces dernières sont des composantes essentielles à l’apprentissage de la lecture et au futur succès scolaire des enfants (Gerde et coll., 2012; Piasta et coll., 2012). Ces études reconnaissent aussi que les enseignants ne saisissent pas toutes les opportunités d’engager les enfants dans des activités signifiantes d’émergence de l’écrit (Guo et coll., 2012; Lynch, 2011). Au Québec, deux approches proposent des modèles alimentant un débat. L’une privilégie un enseignement structuré et séquencé d’habiletés à développer permettant l’entrée dans l’écrit. L’autre approche, nommée développementale, met l’accent sur l’initiative de l’enfant interagissant naturellement avec l’oral et l’écrit. Ainsi, dans la première approche, des apprentissages associés à la 1re année du primaire migrent vers l’éducation préscolaire; l’enseignement systématique des lettres de l’alphabet en est un exemple. En contrepartie, l’approche développementale et non scolarisante, associée à l’éducation préscolaire, propose de faire vivre aux enfants des expériences liées au lire-écrire, sans enseignement formel, à partir des situations d’apprentissage issues du jeu et du vécu quotidien de la classe. Dans une perspective exploratoire et documentaire, une recherche a été menée par le réseau RIREL auprès de 36 enseignantes à l’éducation préscolaire 5 ans, provenant de 12 commissions scolaires dans six régions du Québec. L’objectif principal de la recherche était de connaitre les pratiques utilisées par ces enseignantes quant au développement de connaissances et d’habiletés qui supportent l’émergence de l’écrit au préscolaire. La communication présentée exposera l’opinion et les pratiques déclarées des 36 enseignantes rencontrées et analysera ces résultats en lien avec les éléments de recherche énoncés dans la problématique.

Type: Conférence
Mots-clés ou Sujets: Éducation préscolaire, Pratiques enseignantes, Entrée dans l’écrit
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation > Équipe de recherche Qualité des contextes éducatifs de la petite enfance
Déposé par: delegation Alexandra Paquette
Date de dépôt: 04 mars 2019 08:37
Dernière modification: 04 mars 2019 08:37
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12303

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...