Précipices ; suivi de Reprendre racine : vers une écoute géopoétique en écriture

Desjardins, Antoine (2018). « Précipices ; suivi de Reprendre racine : vers une écoute géopoétique en écriture » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

Le premier volet de ce mémoire, intitulé Précipices, est un recueil de six nouvelles réunies sous le thème de la crise écologique. Des plages de Cape Cod à la forêt boréale, en passant par la banlieue montréalaise et les côtes de la Gaspésie, le lecteur fera successivement la rencontre d’un préadolescent en quête de son identité, d’un veuf incapable de faire son deuil, d’un adolescent en phase terminale, d’un vieillard romantique, d’un enseignant en crise existentielle et d’un futur père angoissé. Coupe à blanc, érosion des berges, extinction des ormes, disparition de la baleine noire, exploitation minière sauvage : autour d’eux, les signes annonciateurs de la fin se multiplient, contaminent leur psyché, leur relation au monde et à l’avenir. Sur fond d’apocalypse environnementale, chaque personnage fera face, à sa manière, à une apocalypse intime, à un moment charnière bouleversant à jamais son existence. Reprendre racine, le second volet de ce mémoire, explore l’idée d’une écoute géopoétique en écriture en tant que moyen pour l’écrivain de résister au nihilisme et de s’extraire d’une impasse existentielle en s’engageant dans la lutte environnementale. Dans le contexte de la crise écologique, la géopoétique s’offre comme une voie de refondation de la culture occidentale pouvant mener à l’émergence d’un rapport à la terre renouvelé, plus dense, plus sensible et plus intelligent. L’écoute, au-delà de son lien avec l’ouïe, se présente comme un état d’esprit tout en ouverture, en réceptivité, en vigilance et en sensibilité, en parfaite adéquation avec les visées de cette approche. Par l’implantation de l’écoute géopoétique dans sa démarche créatrice, l’écrivain voit se transformer son rapport au monde et, par le fait même, son écriture, soudain dotée d’un sens, d’une direction et d’une portée existentielle. ___________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Écriture, écoute, géopoétique, résistance, crise écologique, environnement

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Brassard, Denise
Mots-clés ou Sujets: Création littéraire / Écoute / Géopoétique / Crise écologique / Environnementalisme dans la littérature / Nouvelles / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 févr. 2019 09:35
Dernière modification: 15 févr. 2019 09:35
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12236

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...