Investigación evaluativa que se centra en un programa de formación en educación ambiental : "el caso de FAPEA en Bolivia"

Acosta Castillo, Silvia Patricia (2006). « Investigación evaluativa que se centra en un programa de formación en educación ambiental : "el caso de FAPEA en Bolivia" » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

L'évaluation de programmes de formation d'éducateurs dans le domaine de l'éducation relative à l'environnement (ERE) apparaît aujourd'hui comme l'un des principaux défis au sein de différentes institutions qui ont intégré l'ERE dans leur mandat. Il y a eu en effet jusqu'ici peu d'évaluations de ce type de programmes, particulièrement en Amérique Latine. Par ailleurs, les approches adoptées pour le travail d'évaluation se sont montrées inappropriées. On constate également le manque de termes de référence explicites. Cette recherche évaluative vise à contribuer à résoudre cette problématique. À travers la démarche d'évaluation d'un programme spécifique de formation en ERE en contexte bolivien, nous avons construit un référentiel d'évaluation et ce faisant, nous avons formulé des propositions théoriques et stratégiques permettant d'optimaliser le design et l'évaluation de ce type de programme. Les buts de notre recherche sont en effet de contribuer à l'élaboration d'une théorie de l'évaluation de programmes de formation en ERE et à l'optimalisation de ce type de programmes, plus spécifiquement en contexte latino-américain. En cohérence avec une conception socio-constructiviste de l'éducation relative à l'environnement, qui vise la reconstruction du réseau des relations entre les personnes, les groupes sociaux et l'environnement, nous avons adopté une orientation interprétative de l'évaluation de programmes de formation en ERE : il s'agit de tenter de comprendre la signification du programme pour ses acteurs et d'améliorer ce dernier par l'élaboration collaborative de recommandations avec les différents protagonistes. Plus spécifiquement, nous avons adopté une approche d'évaluation dite de la « quatrième génération » qui met l'accent sur l'identification et la prise en compte des demandes, des inquiétudes et des questions des parties prenantes, soit les étudiants, les professeurs et le personnel d'appui. Les acteurs du programme sont invités à identifier eux-mêmes les modifications à apporter pour améliorer le programme. Une telle approche se retrouve au fondement du référentiel que nous avons développé dans le cadre de cette recherche évaluative de type naturaliste. Ce cadre de référence s'appuie par ailleurs sur certains résultats d'une analyse de la situation initiale : 1) les éléments de référentiel existants dans la littérature ; 2) les caractéristiques du programme « Formation d'animateurs pédagogiques en ERE » (FAPEA) développé à la Universidad Autónoma « Gabriel René Moreno » (UAGRM). Enfin en cohérence avec les fondements adoptés, notre référentiel identifie des dimensions, des critères et des indicateurs pour l'évaluation de programmes de formation en ERE. La dynamique de notre recherche évaluative, axée sur le dialogue entre les acteurs et la chercheure, a stimulé la discussion collective sur les principaux enjeux du programme en vue de l'amélioration de la formation et aussi, en aval, de la pratique éducative sur les terrains d'intervention. Les acquis du programme ont été valorisés : les acteurs ont pris conscience de la capacité de ce dernier à stimuler la réflexion et l'empowerment des éducateurs pour améliorer et renforcer leur pratique éducative dans le domaine de I'ERE. Également, la structuration d'équipes de professeurs coresponsables du programme de formation est apparue comme un facteur important de cohésion et de pérennité. Parmi les propositions théoriques et stratégiques relatives à l'optimalisation de ce type de programme, nous soulignons le danger de réduire les programmes à leur seule dimension pédagogique, ce qui les déconnecte des réalités sociales, politiques et économiques dans lesquelles ils trouvent leur pertinence et leur signification. Nous insistons sur l'importance de l'ancrage des programmes de formation en ERE dans les contextes de vie quotidienne des participants, mais aussi l'importance de favoriser la participation active des acteurs dans la définition des contenus et des processus. En ce qui concerne I'ERE en général, nous recommandons l'adoption de nouveaux modes créatifs d'intervention ; en particulier, l'identification par les éducateurs de « thèmes générateurs » qui permettent de déterminer des objectifs et de choisir des activités qui ont une signification pour l'école et pour la communauté. Enfin notre recherche permet de confirmer que l'évaluation en ERE peut avoir un véritable effet formateur si ce processus implique l'engagement prolongé des acteurs de la formation dans la démarche évaluative et s'il existe des conditions institutionnelles qui soutiennent et appuient ce processus. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : éducation relative à l'environnement, programme de formation, design d'un programme de formation, évaluation de programmes de formation, recherche évaluative, référentiel d'évaluation, évaluation de la quatrième génération.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Sauvé, Lucie
Mots-clés ou Sujets: Animateur de formation / Éducation relative à l'environnement / Évaluation de projet / Programme de formation / Recherche évaluative / Bolivie / Programme FAPEA (Programme de formation)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 janv. 2019 13:57
Dernière modification: 15 janv. 2019 13:57
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12080

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...