L'expérience subjective de quatre femmes atteintes de fibromyalgie

Allard-Cadieux, Jalène (2007). « L'expérience subjective de quatre femmes atteintes de fibromyalgie » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

La présente recherche qualitative explore l'expérience subjective de personnes atteintes de fibromyalgie, à l'aide de théories psychanalytiques. Face au constat d'une confusion notable dans la compréhension du syndrome de fibromyalgie, tant dans le domaine médical qu'en psychologie, cette recherche a été entreprise afin de demander aux principaux intéressés ce qu'ils vivent. Quels sens donnent-ils à ces douleurs et à tous ces symptômes qui ne semblent pas suivre une « bio-logique »? Quatre sujets ont été rencontrés à deux reprises lors d'entrevues semi-structurées d'une heure trente chacune. Il s'agit de quatre femmes, âgées entre 42 et 64 ans, ayant reçu un diagnostic de fibromyalgie d'un rhumatologue. Deux d'entre elles ne souffraient plus de fibromyalgie au moment des entrevues. Une analyse thématique a été effectuée à partir du discours des sujets. Le résultat de cette analyse a permis de construire six rubriques (soit les représentations de soi, les représentations de la douleur, l'amont et l'aval du diagnostic, l'univers du travail, la mère et les troubles du corps féminin) à partir desquelles le discours des sujets a été analysé, puis interprété. Une première analyse intra-sujet / inter-rubrique est suivie d'une seconde analyse intra-rubrique / inter-sujet. Enfin, dans un troisième temps, des interprétations dynamiques ont été formulées. Ces interprétations dynamiques ont été effectuées en fonction des différentes théories exposées dans le chapitre théorique psychanalytique, mais aussi en fonction d'autres théories psychanalytiques qui pouvaient éclairer davantage le discours des sujets. La discussion a mis en lumière que la théorie freudienne sur l'hystérie de conversion s'avérait insuffisante pour comprendre l'expérience subjective de ces personnes atteintes de fibromyalgie. Quelques notions provenant des théories psychosomatiques ont permis de mieux comprendre le fonctionnement psychique des personnes rencontrées. Cependant, aucun des modèles théoriques proposés ne s'appliquait à l'ensemble des sujets. Les résultats de recherche ont néanmoins pu recevoir un nouvel éclairage grâce à une théorie qui n'avait pas été envisagée au départ. En effet, les quatre femmes rencontrées ont vécu une relation mère-fille problématique. Le concept de « Surmère » de Haineault (2006) a apporté un nouvel éclairage à ce qui se déroulait à ce niveau. Les interprétations formulées dans cette thèse ne s'appliquent qu'aux quatre femmes ayant participé à la recherche, puisque le nombre de sujets ne permet pas une généralisation à l'ensemble de la population. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : fibromyalgie, expérience subjective, recherche qualitative, conversion, psychosomatique, symbolisation, souffrance, relation mère-fille.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Hazan, Marie
Mots-clés ou Sujets: Connaissance de soi / Femme / Fibromyalgie / Subjectivité / Théorie psychanalytique
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 janv. 2019 08:49
Dernière modification: 15 janv. 2019 08:49
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12074

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...