Théorie de l'esprit et sémiologie frontale dans le vieillissement normal et la sclérose en plaques

Ouellet, Julie (2006). « Théorie de l'esprit et sémiologie frontale dans le vieillissement normal et la sclérose en plaques » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

La théorie de l’esprit (TdE) désigne l’aptitude d’un individu à expliquer les actions d’autrui en lui prêtant des états d’esprit, c’est-à-dire des intentions, désirs et croyances (Sarfati, 2000). Les recherches menées sur le sujet ont surtout étudié des groupes d’individus présentant des lésions cérébrales sévères, comme dans le cas d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou de traumatismes crânio-encéphaliques. Les études proposées ici visent plutôt à examiner la possibilité qu’un trouble de la TdE puisse se manifester de façon subtile chez des individus qui acquièrent progressivement une dysfonction frontale de légère à modérée. Plus précisément, les travaux suivants vont s’attarder d’une part à vérifier si la TdE, à l’instar de certaines fonctions cognitives, subit un déclin durant la sénescence. D’autre part, un groupe d’adultes atteints de la sclérose en plaques (SP) et présentant des troubles de la cognition sera étudié en vue de vérifier l’intégrité de leur TdE. Enfin, nous voulons tenter d’identifier des processus cognitifs qui participent à l’élaboration d’une TdE. L’étude des populations âgées et SP apparaît pertinente puisqu’il est bien connu que des dysfonctions frontales affectent différents aspects de la cognition sociale, dont la TdE, et les personnes âgées ainsi que celles atteintes de SP présentent souvent les signes cliniques classiquement attribués à une atteinte frontale. L’examen de la TdE dans le contexte de la sénescence a fait l’objet d’un nombre modeste d’études, et celles-ci parviennent à des conclusions contradictoires. D’autre part, la SP est une maladie caractérisée par des plaques qui se forment localement dans le système nerveux central. Des lésions périventriculaires sont particulièrement fréquentes, faisant observer chez les patients un patron de déficits cognitifs frontal et sous-cortical. Néanmoins, les effets de la SP sur la cognition sociale sont inconnus et quasi inexplorés à ce jour. L’étude des déficits subtils de la TdE chez une population adulte appelle à la mise au point d’instruments de mesure particulièrement sensibles, adaptés à l’âge et aux compétences sociales résiduelles des groupes ciblés. Une nouvelle tâche possédant ces attributs a donc été développée par notre équipe. Le test « Conversations et Insinuations » (C&I) présente quatre courts extraits télévisés sur un écran d’ordinateur. Chaque scène présente des personnages usant d’ironie, de mensonge et d’humour. La tâche consiste à interpréter et expliquer les intentions des personnages à la lumière de leurs répliques. La batterie de TdE est complétée par deux autres tâches ayant été utilisées auprès de populations adultes : le test des Histoires Étranges (Happé, Winner et Brownell, 1998) et une tâche de compréhension de Faux pas (Stone, Baron-Cohen et Knight, 1998). Les résultats du premier article de cette thèse indiquent que les personnes âgées sont significativement plus faibles que des adultes d’âge moyen sur l’ensemble des tâches TdE. Néanmoins, on remarque qu’une petite proportion de personnes âgées (5 %) obtient un résultat égal ou supérieur à celui des jeunes sur toutes les tâches de cognition sociale. Enfin, l’épreuve C&I est apparue comme un instrument ayant une meilleure validité discriminante que les deux tâches papier utilisées pour mesurer le même construit. La seconde étude de cette thèse montre que les participants atteints de SP et présentant des troubles de la cognition légers à modérés éprouvent des difficultés subtiles au plan de la TdE. En effet, seul le C&I a permis de mettre en relief des limitations chez ces patients. Au chapitre des fonctions cognitives qui participent à l’attribution d’états d’esprit, les résultats indiquent que la mémoire, la mémoire de travail et l’attention contribuent de façon significative à la performance en TdE pour la tâche vidéo (C&I), mais non pour les tâches écrites. En outre, le test des Histoires en Images du WAIS-ID rend compte à lui seul d’une portion additionnelle (20 %) de la performance au C&I. Les résultats de la thèse indiquent que l’aptitude à prêter aux autres des états d’esprit tend à se détériorer chez les individus adultes qui acquièrent progressivement une dysfonction frontale légère à modérée. La compréhension d’un impair social présenté sur vidéo apparaît comme une facette de la TdE particulièrement vulnérable au déclin, tant au cours du vieillissement normal que dans la SP. Par ailleurs, l’appréhension d’ironie est une habileté qui semble mieux résister aux dysfonctions frontales. D’un point de vue général, nos travaux valident l’hypothèse voulant que l’élaboration adéquate d’une TdE repose sur l’intégrité des lobes frontaux. L’utilisation d’instruments de mesure qui présentent une bonne validité écologique et un niveau de difficulté assez élevé apparaît nécessaire pour déceler des failles subtiles du raisonnement sociocognitif chez des populations adultes.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Scherzer, Peter B.
Mots-clés ou Sujets: Perception sociale / Personne âgée / Processus cognitif / Sclérose en plaques / Théorie de l'esprit / Vieillissement cérébral
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 11 janv. 2019 15:06
Dernière modification: 11 janv. 2019 15:06
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12063

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...