L'expérience subjective et intrapsychique d'aidantes humanitaires étant intervenues en contexte de situation extrême de la subjectivité

Smolak, David (2018). « L'expérience subjective et intrapsychique d'aidantes humanitaires étant intervenues en contexte de situation extrême de la subjectivité » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Nous observons que les aidants humanitaires font l'expérience de symptômes similaires à ceux dont souffrent les victimes de traumatismes psychiques, sans nécessairement avoir vécu directement d'événements traumatiques. Or, jusqu'aujourd'hui, peu d'espace réflexif semble avoir été accordé à la description de leur expérience subjective, intrapsychique et inconsciente. En ce sens, notre objectif principal, dans le cadre de cette thèse, est de produire une synthèse théorisante (Paillé et Mucchielli, 2012) portant sur le vécu singulier des aidants humanitaires. Afin de parvenir à l'élaboration de cette compréhension psychodynamique et complexe du phénomène étudié, nous avons rencontré trois aidantes humanitaires, deux psychologues et une infirmière, ayant œuvré auprès de patients traumatisés en contexte de situation extrême la subjectivité (Bettelheim, 1960; Roussillon, 2005). Chacune a été rencontrée à quatre ou cinq reprises dans le but d'effectuer des entretiens semi-directifs associatifs portant sur son expérience subjective. Au total, 14 heures d'entrevue ont été recueillies et analysées selon une perspective psychanalytique. Le premier article de la thèse propose une synthèse théorique de quelques grands courants (Freud, Ferenczi, Winnicott, Bokanowski, Roussillon) et concepts (fonction contenante, médium malléable) psychanalytiques, dans l'objectif d'apporter un nouvel éclairage sur le phénomène du traumatisme. Les deux articles suivants exposent les quatre grands volets de notre synthèse théorisante de l'expérience des aidantes humanitaires. Le second article couvre (1) l'expérience concrète de prise en charge de patients traumatisés en contexte humanitaire et (2) l'expérience subjective d'identification des aidantes à leurs patients (affects, enjeux identitaires et bouleversements psychiques). Puis, le troisième article aborde (3) l'émergence d'un besoin et d'une demande de métacontenance de la part des soignantes et (4) les solutions psychiques aménagées par ces dernières (défenses, symptômes). Pour terminer, nous émettons des recommandations de dispositifs que les organismes pourraient mettre en place afin de soutenir et protéger l'intégrité des soignants qui, chaque jour, affrontent des circonstances extrêmes dans le but d'offrir des soins humains et humanisants. La discussion et la conclusion de cette thèse résument les éléments de notre synthèse théorisante et soulignent les apports et les limites du projet, en plus de proposer des pistes pour des recherches futures. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : situation extrême de la subjectivité; traumatisme; traumatisme secondaire; traumatisme vicariant; fatigue empathique; aide humanitaire; psychanalyse; fonction contenante; expérience subjective; économie psychique; analyse qualitative

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Brunet, Louis
Mots-clés ou Sujets: Aide humanitaire -- Aspect psychologique / Traumatisme psychique / Usure de compassion / Aidantes humanitaires / Expérience / Psychologues / Infirmières / Psychanalyse
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 janv. 2019 09:34
Dernière modification: 09 janv. 2019 09:34
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12050

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...