Utilisations de l'objet-groupe dans un phénomène social crisogène

Boch, Bénédicte (2018). « Utilisations de l'objet-groupe dans un phénomène social crisogène » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

L'essai doctoral porte sur les modes d'utilisation de l'objet-groupe dans un phénomène social crisogène. Ce qui nous intéressait était de mieux comprendre les processus inconscients à l'œuvre dans un groupe qui se constitue dans un tel contexte. Il s'agirait d'un groupe qui se constitue et prend son sens dans la temporalité de la crise et qui se défait à son terme. L'originalité de la recherche réside en l'utilisation d'un journal étudiant militant produit et publié pendant la grève étudiante de 2012 comme source de données empiriques ainsi que l'adoption d'une démarche méthodologique de nature inductive. Le contenu de l'essai est structuré en partie d'un article qui présente les différentes étapes du processus d'analyse ainsi que les résultats de recherche tout en accompagnant le lecteur sur le plan méthodologique dans une perspective de transparence et de retraçabilité des résultats. Il met en lumière la perspective inductive du recueil de données et de l'analyse, les deux processus se réalisant simultanément. Il expose les processus de réflexions, les risques de dérapages rencontrés ainsi que les solutions mises en place pour demeurer enraciné dans les données empiriques et retarder l'entrée de la référence aux théories existantes dans l'étape interprétative. Le processus a débuté par une analyse thématique, transformée de manière itérative, en analyse par catégories conceptualisantes. Cinq catégories ont été générées : la vague est devenue un tsunami, faire barrage, des grondements de tonnerre pour se faire entendre, l'appétit pour les idéaux, et prenons en main le gouvernail. Ensuite, quatre fonctions ont été dégagées en replongeant dans le corpus des données et en posant des questions de mises en relation, soit, le groupe : comme régulateur, donnant une direction, offrant un espace de délimitation et offrant un espace pour la destruction et la transformation. Ces fonctions sont pensées comme des déclinaisons d'une métaphore centrale nommée le groupe-barrage (en référence au barrage hydroélectrique), le groupe étant ainsi pensé comme un barrage qui, par ses multiples fonctions, permet la traversée de la crise. Finalement, les résultats de recherche sont articulés et interprétés dans le cadre de la théorie psychanalytique dans l'objectif de fournir des repères pour penser les fonctions du groupe dans la traversée d'une situation de crise en générale. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : psychanalyse, groupe, inconscient, crise, médias, mouvement social, approche inductive

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: L'essai a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Noël, Raphaële
Mots-clés ou Sujets: Dynamique des groupes / Psychanalyse / Crises / Conflits sociaux / Mouvements étudiants / Inconscient / Grève étudiante, Québec, 2012, dans les médias / Journaux et périodiques étudiants
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 20 déc. 2018 12:20
Dernière modification: 20 déc. 2018 12:20
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/12008

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...