Transfert des connaissances issues de la recherche (TCIR) en éducation : proposition d'un modèle ancré dans une prise en compte des personnes que sont les utilisateurs

Marion, Caroline (2018). « Transfert des connaissances issues de la recherche (TCIR) en éducation : proposition d'un modèle ancré dans une prise en compte des personnes que sont les utilisateurs » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (25MB)

Résumé

Depuis des décennies, des recherches font état d'un écart entre l'état des connaissances issues de la recherche (CIR) et les pratiques observées en milieu scolaire. En éducation, les difficultés associées au faible transfert des connaissances (TC) constituent un problème persistant et complexe. Le TC réfère ici au processus menant à l'utilisation des savoirs issus de la recherche en vue d'améliorer les pratiques et les décisions en milieu de travail. Une recension de la littérature sur le thème de l'utilisation des CIR en éducation rend compte de plusieurs causes expliquant le faible transfert de ces dernières. Certaines causes sont reliées aux activités du système d'éducation au Québec ainsi qu'aux intervenants qui le mettent en œuvre. D'autres causes sont associées aux types de recherches privilégiées en éducation, à la forme de connaissances généralement produite, aux utilisateurs et à la manière de faire et de soutenir le TC dans les écoles. Pour expliquer le faible transfert des CIR en éducation, plusieurs auteurs mentionnent la prise en compte insuffisante des besoins et de la réalité des utilisateurs œuvrant en milieu scolaire. Les utilisateurs réfèrent ici à tout professionnel (praticien ou décideur) responsable de demeurer actif au plan de son développement professionnel, lequel se doit d'être ancré dans l'état des connaissances, notamment celles issues de la recherche. Le transfert des connaissances s'inscrivant dans les domaines de l'éducation, des sciences sociales, psychosociales, de la santé et de la gestion est tributaire des travaux réalisés dans le champ général de recherches sur le TC. Un champ de recherches évoqué en tant que discipline à part entière. Ces dernières années, plusieurs avancées ont été réalisées dans le champ de recherches sur le TC : identification de déterminants du TC, des types de connaissances produites, de stratégies pour améliorer le TC dans les organisations, de modèles de TC, de critères d'évaluation du TC, etc. Ces avancées ont permis d'accroître la compréhension du TC tout comme les manières de le mettre en œuvre. Les recherches dans le champ du TC font aussi état de manques importants : flou conceptuel dans les termes et expressions utilisés, méconnaissance des chercheurs sur le plan des modalités fines entourant le processus de TC, modèles et stratégies de TC évoqués majoritairement sans références à des fondements ou à des théories connues, prise en compte insuffisante des utilisateurs dans le TC, etc. Le manque de structuration du champ de recherches sur le TC, observable dans le flou conceptuel et la quasi absence de fondements et de théories sur lesquels s'appuient les modèles et les stratégies de TC pour expliquer leur fonctionnement, est à lui seul une lacune majeure. Pour sa part, la considération insuffisante des utilisateurs est abordée tant comme l'une des causes importantes au faible transfert des CIR en éducation que comme problème de fond aux modèles de TC existants. Au regard de ces différents manques, nous choisissons de nous attarder plus particulièrement au manque de structuration du champ du TC et à l'absence de modèle de TC ancré dans une prise en compte des utilisateurs. Plus précisément, l'objectif de la présente thèse est l'élaboration d'un modèle de transfert des connaissances issues de la recherche (TCIR) en éducation ancré dans la prise en compte des personnes que sont les utilisateurs, ce qui sous-tend une explicitation de la nature, des finalités et de l'opérationnalisation du TCIR, lorsque conceptualisé dans cette perspective. Pour atteindre cet objectif, nous avons réalisé une recherche théorique en vue d'élaborer un modèle de TCIR en éducation ancré dans une prise en compte des personnes que sont les utilisateurs. Pour ce faire, nous avons entrepris la réalisation de deux anasynthèses : 1) une première sur le TC en éducation, comptabilisant une centaine d'écrits parus de 1969 à 2015, et 2) une deuxième sur la prise en compte de l'utilisateur dans le TC, comptabilisant une trentaine d'écrits sur cette thématique ciblée couvrant les années 2003 à 2014. Les résultats issus des deux anasynthèses permettent d'énoncer quatre groupes de fondements pour un modèle de TCIR en éducation ancré dans une prise en compte des personnes que sont les utilisateurs, lesquels fondements donnent lieu à la proposition d'un modèle inédit de TCIR. Le modèle correspond à une définition complète du TCIR, lorsqu'ancré dans la prise en compte des personnes que sont les utilisateurs. Il se traduit par une explicitation de la nature, des finalités et de l'opérationnalisation du TCIR, lorsque fondé dans cette perspective. Le modèle est présenté de manière formelle, puis au travers d'une narration pour favoriser sa compréhension, son transfert et sa mobilisation par les milieux de pratique.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Houlfort, Nathalie
Mots-clés ou Sujets: Recherche en éducation / Application des connaissances / Personnel scolaire
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 16 nov. 2018 07:54
Dernière modification: 16 nov. 2018 07:54
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11836

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...