The no future is now : le réenchantement du monde commence après (lettre aux générations qui suivront l'apocalypse technologique)

Boivin, Anne-Marie (2018). « The no future is now : le réenchantement du monde commence après (lettre aux générations qui suivront l'apocalypse technologique) » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Ce manuscrit fut rédigé en l'an 2056 dans l'état d'urgence de l'anticipation du Grand Débranchement. Il s'ajoute aux artefacts de la capsule temporelle se voulant préserver la mémoire collective d'une époque précédant celle de l'homogénéisation des consciences. Un manifeste pour dénoncer l'aliénation du peuple encouragée par le Gouvernement Unifié. Un mémo pour que les futures générations composant la nouvelle humanité ne reproduisent pas les schèmes des Mondialiens ayant eux-mêmes largement contribué, dans une insouciance à la fois volontaire et conditionnée, à la détérioration de leur identité intrinsèque et à l'effritement de leur libre arbitre. Je tâcherai de démontrer au cours de ces pages comment notre ère de l'ultra-technologie et de l'hyper-communication fut un terreau fertile pour la mise en place d'une névrose collective au sein de cette mondialité d'individus immatures ayant perdu la capacité d'être seul, réduits à utiliser des stratégies compensatoires telles que l'addiction, l'identification projective, la pensée opératoire ou le puérilisme. Afin d'appuyer ma réflexion, je soutiendrai mes accusations et récriminations des théories d'éminents psychanalystes, sociologues et philosophes (Baudrillard, Breton, Brun, Debord, Lipovetsky, Mc Dougall, Racamier, Roussillon, Tisseron, Winnicott...) et exposerai ma vision de la mondialité actuelle dont le triste portrait fut malheureusement dépeint, il y a des décennies de cela, par les dystopies visionnaires de romanciers tels qu'Huxley, Orwell et Ruffin. Force est de constater qu'encore une fois, la réalité peut s'avérer plus noire que la plus sombre des fictions. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : dystopie, hyper-communication, identité, névrose, self

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Paquin, Louis-Claude
Mots-clés ou Sujets: Dystopies / Internet dans la littérature / Technologie dans la littérature / Société postindustrielle / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 nov. 2018 07:45
Dernière modification: 15 nov. 2018 07:45
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11830

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...