L'empreinte de l'ombre : le corps et ses doublures imprévisibles dans une approche transdisciplinaire du jeu corporel et de l'image vidéo

Chartrand, Sylvie (2018). « L'empreinte de l'ombre : le corps et ses doublures imprévisibles dans une approche transdisciplinaire du jeu corporel et de l'image vidéo » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études et pratiques des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (17MB)

Résumé

Cette recherche-création aborde la représentation humaine sous un angle peu visité, celui de l'aspect du corps altéré par son ombre. Notre expérience du monde sensible nous conduit spontanément à considérer l'ombre comme une absence de lumière. L'ombre enrobe et se dérobe, se fait doublure légère ou dense du relief des êtres et des choses, dessine et s'anime parfois. Depuis plus de quinze ans, j'exploite l'ombre et ses possibilités figuratives dans une approche transdisciplinaire du jeu corporel et de l'image vidéo. Cette recherche-création est une occasion privilégiée d'explorer son potentiel d'altération des formes en combinant l'usage du contrejour à une stratégie maintes fois éprouvée au sein de ma pratique : le contact comme condition de leur visibilité. Si l'ombre semble creuser les volumes, elle glisse pourtant indifféremment sur les surfaces convexes et concaves, nuançant plutôt leur configuration selon la position et l'orientation de la ou des source(s) lumineuse(s). En postulant que le corps peut prendre un aspect inattendu, voire étranger à celui que nous lui connaissons, en isolant l'ombre sur ses saillies au contact d'un translucide, l'objectif de la recherche était double. D'une part, soutirer du corps en mouvement une imagerie insolite par le développement et l'expérimentation d'un procédé de captation vidéo permettant d'abstraire l'ombre, et d'autre part, contribuer à la réflexion sur la représentation de l'humain et sa nature labile. Les ateliers pratiques ayant ponctué cette recherche m'ont permis de redécouvrir l'ombre comme un riche réservoir heuristique duquel naissent d'abondantes figures ambiguës ballottées entre la forme familière et l'informe. Nourris par des apports théoriques sur les concepts de figure, d'informe et d'empreinte-mouvement, ces ateliers ont donné lieu à un corpus d'œuvres (installation multimédia, vidéo et photographies), présenté en septembre 2017 à La Chaufferie du Cœur des sciences de l'UQAM lors de l'exposition L'empreinte de l'ombre. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : ombre, corps, figure, représentation humaine, informe, transdisciplinarité, installation, jeu corporel, image vidéo, empreinte-mouvement.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Côté, Mario
Mots-clés ou Sujets: Ombres dans l'art / Corps humain dans l'art / Figures (Art) / Formes dans l'art / Installations multimédias / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 nov. 2018 08:44
Dernière modification: 12 nov. 2018 08:44
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11811

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...