Stress parental, soutien social, comportements de l’enfant et fréquentation des services de garde.

Bigras, Nathalie; Blanchard, Danielle; Bouchard, Caroline; Lemay, Lise; Tremblay, Mélissa; Cantin, Gilles; Brunson, Liesette et Guay, Marie-Claude (2009). « Stress parental, soutien social, comportements de l’enfant et fréquentation des services de garde. ». Enfance, familles, générations, 10, pp. 1-30.

Message informatif

Le document que vous recherchez existe dans une version plus récente. Cliquer ici pour la visualiser

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB)

Résumé

Cette étude examine les taux de problèmes de comportement internalisés et externalisés des enfants et des indices de stress parental et du réseau de soutien social rapportés par les parents d’un échantillon d’enfants et de familles en fonction du type de service de garde fréquenté par les enfants. Elle vise aussi à identifier si les mêmes variables diffèrent en fonction de l’utilisation de divers types de services de garde et de la présence de divers facteurs de risques psychosociaux (0, 1, 2, 3) dans la famille, et ce, tout en contrôlant les effets reliés à l’âge et la santé des enfants ainsi qu’au pays d’origine et à l’âge de la mère. À cette fin, nous utilisons les données de trois cueillettes de données transversales de l’évaluation de l’initiative 1,2,3GO!. L’échantillon comporte 1245 enfants et familles provenant de 10 territoires de la grande région de Montréal. Les enfants sont âgés de 20 à 42 mois. Nous mesurons les comportements des enfants à l’aide du Child Behaviour Checklist (CBCL). Nous utilisons aussi la version abrégée du Parenting Stress Index pour mesurer le stress parental et la taille du réseau de soutien social (Barrera). Les parents répondent à un questionnaire sur le type de garde utilisé pour leur enfant. Les résultats indiquent que la fréquentation d’un service de garde est associée à moins de problèmes de comportements internalisés chez les enfants ainsi qu’à un plus grand réseau de soutien social chez les parents. Il n’y a pas de différences significatives pour ce qui est des scores de comportements externalisés chez les enfants et de l’indice de stress parental chez leurs parents. Ce sont les enfants et leurs parents qui utilisent des services structurés (CPE, garderies et services de garde en milieu familial) qui obtiennent les meilleurs scores relativement aux comportements internalisés des enfants et à la taille du réseau de soutien social des parents. Nos résultats soulignent également que les enfants qui ne fréquentent aucun service de garde présentent des taux supérieurs de comportements internalisés problématiques et externalisés limites à ce qu’on retrouve dans la population en général. Il en est de même pour les parents qui ne recourent à aucun service de garde, c’est-à-dire qu’ils présentent des taux plus élevés de stress parental et plus faibles de soutien social que la population en général. La discussion fait le lien entre les résultats de cette étude et d’autres résultats obtenus récemment. La conclusion propose de poursuivre l’accroissement du réseau afin de mieux répondre aux besoins des familles vulnérables.

Type: Article de revue scientifique
Mots-clés ou Sujets: garderies, comportements internalisés et externalisés, stress parental, soutien social, risques psychosociaux, petite enfance
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation > Équipe de recherche Qualité des contextes éducatifs de la petite enfance
Déposé par: delegation Alexandra Paquette
Date de dépôt: 29 oct. 2018 08:28
Dernière modification: 29 oct. 2018 08:28
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11759

Versions disponibles de ce document

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...