"Au-delà de l'oreille" : l'écoute pour raconter et pour relier l'humain : recherche-création à partir de récits intimes du Liban

Franca, Christelle (2018). « "Au-delà de l'oreille" : l'écoute pour raconter et pour relier l'humain : recherche-création à partir de récits intimes du Liban » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en théâtre.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (15MB)

Résumé

Cette maîtrise en études théâtrales examine le rôle de l'écoute dans l'expérience de la transmission des récits contemporains. Par écho, elle s'intéresse également au rôle de la narration dans le contexte de la recherche-création. J'y ai construit trois dispositifs narratifs pour partager le récit de mes années vécues au Liban entre 2006 et 2014 : un jeu de cartes créé à partir de mes photographies, une série de laboratoires d'écoute collective composée à partir de mes enregistrements sonores et la production textuelle de ce mémoire. À travers leurs différentes formes, ces dispositifs narratifs invitent l'auditeur-spectateur-lecteur à rejoindre une écoute holistique : un état d'attention global, corporel, mental et émotionnel, au-delà de la simple perception auditive. Ils visent à démontrer qu'une telle expérience de l'écoute permet à l'individu de mieux capter, démêler et relier la diversité des informations qui composent son champ d'expérience et ainsi, de mieux comprendre comment raconter son expérience aux autres. Ma méthodologie pourrait être qualifiée de « lieu de construction » (Gosselin, 2009), s'appuyant sur des procédés d'ordre systémiques et autoethnographiques. Mon cadre conceptuel se nourrit principalement de la pensée complexe d'E. Morin, ainsi que celles de G. Agamben, F. Thomas et Y. Citton qui m'ont permis de réfléchir à mes dispositifs comme des médiations narratives. Dans mon premier chapitre, j'ai examiné ma pratique de l'écoute, en la balisant d'approches de praticiens-chercheurs qui abordent cette notion de l'écoute à travers différents angles disciplinaires. Dans un second chapitre, j'ai analysé mes écoutes rapportées du Liban : un ensemble complexe, fragmenté entre des archives sonores, graphiques et photographiques, auquel s'ajoutaient diverses perceptions mémorielles entremêlées. Ces mouvements réflexifs entre ma pratique et mon terrain d'écoute m'ont permis de composer un récit multidimensionnel du Liban, dont je retrace et j'analyse les différentes étapes et modalités de création, lors du troisième et dernier chapitre. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Transmission, écoute, narration, complexité, reliance, holisme, communication, perceptions, attention, media, auto-ethnographie, Liban, dispositif, médiation narrative.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Konrad, Angela
Mots-clés ou Sujets: Narration / Écoute / Communication / Liban / Autoethnographie / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts > École supérieure de théâtre
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 04 oct. 2018 10:51
Dernière modification: 09 oct. 2018 09:14
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11692

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...