La promotion de la santé pour le personnel selon l'OMS et sa mise en œuvre dans un hôpital promoteur de santé montréalais : une "traduction" difficile

Martin, Nadine (2018). « La promotion de la santé pour le personnel selon l'OMS et sa mise en œuvre dans un hôpital promoteur de santé montréalais : une "traduction" difficile » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (37MB)

Résumé

En 2007, le concept d'hôpital promoteur de santé (HPS) dont la quatrième norme vise la création d'un milieu de travail sain est implanté dans un centre hospitalier universitaire montréalais. Le développement d'un milieu de travail sain dans les HPS s'inscrit dans une volonté plus large d'intégrer la promotion de la santé (PS) au cœur même de la mission d'un hôpital devenant ainsi un cadre de vie promoteur de santé et de bien-être pour le personnel. Or, bien que la création de milieux de travail sains représente une solution à de nombreuses problématiques, sa mise en œuvre rencontre maints défis. Certains disent même que les projets en PS, dont la mise en place d'environnements sains de travail, sont davantage de l'ordre du discours que de la réalité. On mentionne également que l'on trouve dans la pratique des interprétations variables du concept et très peu de programmes intégrés. Or, malgré les études portant sur l'implantation de ce concept, on sait encore très peu de choses sur le processus d'implantation du concept HPS et, corollairement, de la mise en place d'environnements sains de travail. De plus, les études disponibles ne décrivent pas suffisamment les projets visant l'opérationnalisation du concept au sein de l'organisation. Elles n'analysent pas de façon intégrée les facteurs en jeu dans le processus d'implantation. On mentionne également le manque de recherche de haut niveau ainsi que le peu de description et d'analyse en profondeur des projets en PS dont celle orientée vers le personnel. Cette recherche a donc pour but de mieux comprendre et de décrire la mise en place du concept d'environnement sain de travail de façon transversale dans un hôpital promoteur de santé montréalais. Les objectifs spécifiques de notre recherche se déclinent en deux volets. Le premier volet vise à identifier et à décrire les transformations entre le discours initial textuel émis par l'instance internationale et les discours opérationnels dans les instances régionales et locales. Est-ce qu'à chacune des instances le modèle correspond à un modèle intégré de santé globale et de bien-être au travail? Les documents permettent-ils une meilleure compréhension du concept afin de faciliter son implantation dans les HPS? Le second volet trace le réseau du déploiement du concept d'environnements sains de travail de façon transversale dans un hôpital promoteur de santé montréalais. C'est donc l'histoire de la mise en œuvre du concept d'environnement sain de travail dans un HPS que nous avons relatée. Une histoire qui n'est point linéaire où l'on peut voir sa complexité et la multiplicité des points de vue. Comme l'écrit Bruno Latour, nous manquons toujours tragiquement de description et tout bon travail de terrain produit toujours de nombreuses descriptions. Au niveau méthodologique, nous avons choisi une approche multiméthodes nous permettant d'appréhender la complexité du concept et sa mise en place dans un milieu hospitalier. Puisque seule une vision holistique permet d'appréhender et de décrire de façon détaillée la complexité des réseaux sociaux et de comprendre les phénomènes y étant reliés. Les résultats de notre analyse transversale de quatre documents-clés du réseau nous ont révélé la présence de six éléments constituant un milieu de travail sain selon les meilleures pratiques. Toutefois, une analyse fine de tous les documents nous a démontré que seulement deux documents du Réseau présentent un modèle holistique abordant les principes-clés d'un environnement sain de travail. Un modèle global en PS orientée vers le personnel qui est donc parfois absent des documents du réseau HPS-EPS même s'il est préconisé pour obtenir des impacts optimaux en matière de milieux de travail sains. La seconde partie de notre analyse démontre que le CHU, un hôpital promoteur de santé, avait déjà, avant l'adhésion HPS, des éléments d'un environnement sain de travail selon la littérature du réseau. Ces éléments n'étaient toutefois pas intégrés dans une vision globale de mise en place de la PS dont celle pour le personnel. Malgré la présence de ces éléments, la création d'un environnement de travail sain représentait un réel défi. Nous avons identifié six écueils à la mise en place d'un milieu de travail sain au CHU qui peuvent expliquer les écarts entre le discours écrit selon les meilleures pratiques en matière de milieu de travail sain et son opérationnalisation dans un HPS montréalais : 1) la complexité du concept d'environnement sain de travail; 2) le financement des projets pour la création de milieux de travail sains; 3) le rôle périphérique de la direction de la promotion de la santé; 4) les changements consécutifs à la direction générale du HPS; 5) le difficile travail de collaboration et les controverses au sein du HPS et 6) la difficile mise en place de la promotion de la santé au cœur même du travail. Enfin, cette thèse permet de poser un regard nouveau sur la mise en œuvre de milieux de travail sains dans un HPS en contribuant à mieux comprendre par une description et une analyse en profondeur la complexité du concept d'environnement sain de travail et le manque de consensus quant aux éléments-clés au sein d'un même réseau. Elle permet également d'appréhender toute la complexité entourant l'opérationnalisation de ce concept dans un HPS montréalais en analysant de façon intégrée les facteurs en jeu dans le processus d'implantation d'un milieu de travail sain. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Environnements sains de travail, santé et bien-être au travail, hôpital promoteur de santé, changements planifiés, innovation.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Renaud, Lise
Mots-clés ou Sujets: Promotion de la santé en milieu de travail / Environnement sain de travail / Hôpital promoteur de santé (HPS) / Hôpitaux -- Personnel -- Santé et sécurité du travail / Organisation mondiale de la santé
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 02 oct. 2018 14:18
Dernière modification: 02 oct. 2018 14:18
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11680

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...