Musée national d'art coréen, un dispositif de transmission de valeurs et de connaissances des arts coréens : analyse muséologique de la mise en exposition de Sarangbang aux musées nationaux en République de Corée

Park, Ji Young (2017). « Musée national d'art coréen, un dispositif de transmission de valeurs et de connaissances des arts coréens : analyse muséologique de la mise en exposition de Sarangbang aux musées nationaux en République de Corée » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en muséologie, médiation, patrimoine.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (41MB)

Résumé

Cette thèse a pour but de comprendre la situation communicationnelle des valeurs et connaissances délivrées par un musée d'art en République de Corée. Pour ce faire, nous avons choisi de mener une analyse approfondie d'un type de dispositif expographique de vulgarisation : la restitution d'un sarangbang, proposée par le National Museum of Korea (musée des beaux-arts) et le National Folk Museum (musée ethnographique) de Séoul. Nous abordons ce dispositif comme constituant un archétype paradigmatique des productions architecturales coréennes et comme un condensé de plusieurs problématiques relatives aux arts et aux musées de la péninsule. Que ce dispositif soit conçu comme un intermède visuel et matériel visant une contextualisation des objets exposés dans une salle d'exposition, ou qu'il soit envisagé en tant qu'objet exposé créé récemment pour l'exposition muséale, la conception et la perception de ce sarangbang au sein d'un musée fait appel à des connaissances scientifiques relatives au sarangbang ainsi qu'à la société et à la culture dont il relève. Il communique également diverses perspectives ayant trait aux arts, aux objets destinés à être exposés, aux supports expographiques et aux visiteurs des musées. L'étude de concepts tels que ceux de musée national, d'art, de patrimoine confucéen, et l'analyse sémio-pragmatique de la restitution d'un sarangbang par ces deux musées nationaux nous permettent de comprendre la situation communicationnelle produite autour de leur mise en exposition : avec ces dispositifs de sarangbang, les musées transmettent une information qui ne dévoile qu'une partie des faits historiques sans suggérer l'existence de bien d'autres choses. La stratégie de vulgarisation scientifique est uniformisée par des critères subjectifs édictés par l'État dont l'intention politique est de promouvoir les valeurs confucianistes dans la société coréenne et au monde entier. En outre, d'autres stratégies de vulgarisation scientifique portées par des signes iconiques font circuler de faux savoirs visuels sélectivement forgés actuellement par certains muséographes œuvrant dans les musées d'art. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : musée national, arts coréens, médiation muséale, sarangbang, dispositif, mise en scène.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Schiele, Bernard
Mots-clés ou Sujets: Musées nationaux -- Corée du Sud / Arts coréens / Expographie / Sarangbang / Médiation culturelle / Diffusion culturelle / Communication dans les musées / Vulgarisation scientifique
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Faculté des arts > Département d'histoire de l'art
Faculté des sciences de l'éducation > Département d'éducation et formation spécialisées
Faculté des sciences de l'éducation > Département d'éducation et pédagogie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 02 oct. 2018 14:09
Dernière modification: 02 oct. 2018 14:09
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11674

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...