Récits, métarécits et contrerécits des relations parent-intervenant pendant les transitions vers la maternelle en milieux marginalisés

Lehrer, Joanne (2018). « Récits, métarécits et contrerécits des relations parent-intervenant pendant les transitions vers la maternelle en milieux marginalisés » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (20MB)

Résumé

Cette thèse présente un projet de recherche narrative qui vise à comprendre le vécu des parents, des éducatrices de CPE et des enseignantes de la maternelle 5 ans pendant les transitions des enfants du milieu de la petite enfance vers le milieu (pré)scolaire en milieux marginalisés. Elle vise aussi à comprendre comment les métarécits qui circulent dans la société sont acceptés ou contestés par ces narrateurs à travers leurs récits d'expérience. Plus précisément, 1) le métarécit de la déficience qui soutient l'idée que les familles en contexte de pauvreté sont moins capables de soutenir le parcours scolaire de leurs enfants, 2) le métarécit de la pédagogisation qui soutient l'idée que les parents doivent jouer un rôle de soutien auprès de l'école, et 3) le métarécit de la maturité scolaire : l'idée que les enfants doivent être préparés pour l'école, sont abordés. La recherche implique les mères, les éducatrices et les enseignantes de quatre enfants identifiés comme vivants en contexte de marginalisation ou de «défavorisation», fréquentant trois CPE et quatre écoles, et participant à une démarche communautaire, Passage à l'école, conçue pour soutenir la transition vers la maternelle. Des entretiens individuels narratifs et des documents de communication ont été recueillis à quatre moments clés de la transition, du printemps pendant que les enfants fréquentaient leur dernière année au CPE à l'hiver suivant quand les enfants étaient rendus à la maternelle. Des analyses narratives de contenu et de contexte ont permis de constater comment les familles, les éducatrices et les enseignantes racontent leurs expériences au sujet de leurs relations pendant la transition vers la maternelle et comment les métarécits de la déficience, de la pédagogisation et de la maturité scolaire sont appuyés ou contestés au sein de leurs récits. Les résultats permettent une compréhension approfondie de l'expérience des participantes, en identifiant comment les enfants et les mères sont présentés; les changements dans les visées de la communication intervenant-parent lors de la transition; et comment le «quartier défavorisé» et la démarche Passage à l'école sont présentés. Ensuite, l'analyse contextuelle démontre comment les participantes appuient les trois métarécits et les enrichissent, plus souvent qu'elles ne les contestent. Finalement, la discussion aborde les apports de la recherche aux connaissances sur les relations avec les parents lors de la transition vers la maternelle, et aux conceptualisations des trois métarécits. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : transition vers la maternelle, transition à l'école, relation famille-centre de la petite enfance, relation famille-école, marginalisation.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Bigras, Nathalie
Mots-clés ou Sujets: Transition scolaire / Enfants d'âge préscolaire / Enfants socialement défavorisés / Famille et garderie / Famille et école / Titulaires (Éducation préscolaire) / Travailleurs spécialisés dans le soin des enfants / Parents
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 27 sept. 2018 10:09
Dernière modification: 27 sept. 2018 10:09
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11665

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...