La petite sirène : essai scénique autour des relations dramatiques entre une marionnettiste-danseuse et ses marionnettes-appendices

Bergeron, Patricia (2018). « La petite sirène : essai scénique autour des relations dramatiques entre une marionnettiste-danseuse et ses marionnettes-appendices » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en théâtre.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB)

Résumé

Le présent mémoire-création consiste à étudier les procédés esthétiques permettant de développer un processus de création solo et sans paroles, métissant la danse et le théâtre de marionnettes contemporain. Cette création met en relation l'acteur-marionnettiste avec ses marionnettes-prothèses et appendices. Pour ce faire, l'analyse des lois esthétiques de Roger-Daniel Bensky permet de jeter un regard sur les caractéristiques propres à la marionnette en vue d'établir de quelle manière ces procédés peuvent se mêler, voire s'imbriquer à ceux de l'acteur pour créer l'illusion que les deux protagonistes en scène appartiennent à un même univers. L'analyse des spectacles de trois artistes de la scène contemporaine, soit Ilka Schönbein, Nicole Mossoux et Hoïchi Okamoto, métissant le corps vivant de l'acteur-marionnettiste avec le corps inerte de la marionnette dans des spectacles sans paroles a pour but d'identifier des éléments dramaturgiques et esthétiques récurrents chez ces artistes en vue de s'en inspirer pour la création de notre propre essai scénique. Intitulée La Petite sirène, cette présentation scénique a mis en scène une actrice-marionnettiste dans une œuvre sans paroles avec trois marionnettes-appendices hybridées avec des techniques corporelles multiples dont le butô, le tango et la danse contemporaine. Le dernier chapitre de ce mémoire présente les expérimentations et les réflexions sur le processus de création présentées en quatre étapes de travail. La création du spectacle jumelé à nos observations et aux écrits théoriques a permis de constater l'importance de l'imbrication de tous les éléments scéniques, ainsi que la pertinence d'un art du mouvement dans le processus d'écriture scénique. Par ailleurs, l'étude et l'expérimentation du mouvement ont favorisé l'amplification de la présence chez l'interprète. Il a été observé que l'entraînement de l'acteur-marionnettiste a une incidence sur la qualité des relations dramatiques qu'il peut entretenir avec sa marionnette et sa capacité à jouer avec elle dans l'espace scénique. Ainsi toute technique somatique ou approche corporelle faisant appel à l'imagerie intérieure à partir de techniques de concentration profonde facilite le travail de création. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : marionnette-prothèse, marionnette-appendice, relation dramatique, danse, butô, corps, masque de corps, acteur-marionnettiste, lois esthétiques de la marionnette, degré de jeu, écriture scénique.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Alepin, Francine
Mots-clés ou Sujets: Théâtre de marionnettes / Danse / Marionnettes / Marionnettistes / Acteurs / Processus de création / Théâtre -- Esthétique / Andersen / La petite sirène -- Adaptations / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts > École supérieure de théâtre
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 11 sept. 2018 08:41
Dernière modification: 11 sept. 2018 08:41
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11596

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...