Perception et adaptation au froid dans les premières explorations de la France en Amérique du Nord (1534-1627)

Hebbinckuys, Nicolas (2018). « Perception et adaptation au froid dans les premières explorations de la France en Amérique du Nord (1534-1627) », dans Le froid. Adaptation, production, effets, représentations, sous la dir. de Chartier, Daniel et Borm, Jan. Québec, Presses de l'Université du Québec, coll. «Droit au Pôle », pp. 45-59.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Au XVIe siècle, la France tente de s’établir en Amérique du Nord. Mais à cette époque ancienne, le froid anéantit tous les efforts des vaillants explorateurs. Dans son sillage, le froid entraîne la famine et le scorbut, qui provoquent des hécatombes. Les plantations gèlent, les glaces paralysent les premiers fortins de la Nouvelle-France et même les boissons alcoolisées se figent. Mais les découvreurs ne se découragent pas et tentent, le printemps venu, de tirer les apprentissages de l’hiver qui se termine. Sans cesse ils se déplacent, reconstruisent, s’adaptent et adoptent même des manières de vivre tout à fait étonnantes pour contrer les effets du froid. De Jacques Cartier à Paul Le Jeune, cet article propose un regard transversal sur la perception et l’adaptation de l’homme face aux terribles froidures de l’Amérique du Nord.

Type: Chapitre de livre
Mots-clés ou Sujets: Froid, Explorations, France, Amérique du Nord, Québec, Histoire, Nordicité, Nord, Hivernité, Hiver, Imaginaire du Nord, 16e siècle, Canada, Famine, Scorbut, Colonisation, Jacques Cartier, Paul Le Jeune, Adaptation
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique
Déposé par: Daniel Chartier
Date de dépôt: 06 août 2018 08:27
Dernière modification: 06 août 2018 08:27
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11509

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...