Three essays on the welfare costs of inflation and the business cycle

Victor, Jean Gardy (2018). « Three essays on the welfare costs of inflation and the business cycle » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en économique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Cette thèse est composée de trois chapitres mettant en évidence certains mécanismes qui contribuent à améliorer l'utilité des modèles néokeynésiens pour l'analyse de politiques économiques et pour l'évaluation des coûts de l'inflation. Le premier chapitre montre qu'un modèle néokeynésien avec des rigidités de prix à la Calvo n'est pas nécessairement en contradiction avec des évidences d'une faible corrélation entre la hausse de l'inflation et la dispersion des prix et ce, même pour des niveaux d'inflation proches de ceux des années 1970 et du début des années 1980. Par conséquent, comme le suggère Nakamura et al. (2017), il est peu probable que la dispersion des prix soit un facteur déterminant des coûts de l'inflation. Nous identifions ensuite les salaires rigides et les changements technologiques provenant du progrès technique neutre et des technologies spécifiques à l'investissement comme des facteurs qui altèrent le rôle allocatif des salaires en présence d'une inflation tendancielle positive. L'interaction entre ces facteurs génère une dispersion inefficace des salaires qui alimente à son tour les coûts de l'inflation. Nous montrons que ces coûts sont plus élevés quand la technologie suit une tendance stochastique plutôt qu'une tendance déterministe. Nous constatons également que les coûts de l'inflation sont très sensibles aux variations de l'élasticité de substitution entre les expertises de travail pour une variation modérée de l'inflation. Le deuxième chapitre conteste l'idée selon laquelle les modèles néokeynésiens avec des salaires et des prix purement prospectifs ne peuvent pas expliquer la dynamique inertielle de l'inflation et de la production en réponse à une variation de la demande globale (Chari, Kehoe et Mc Grattan, 2000). On remet également en question l'idée selon laquelle les modèles néokeynésiens doivent s'appuyer sur une marge ajoutée au coût marginal contracyclique comme canal de transmission clé pour les chocs de demande, ce qui ne semble pas cohérent avec certaines évidences (Gali, Gertler et Lopez-Salido, 2007, Nekarda et Ramey, 2013). Nous montrons qu'un modèle DSGE de taille moyenne exempt de clauses d'indexation des prix et des salaires, mais dans lequel les firmes produisent en réseau et financent l'achat de tous leurs intrants en empruntant d'un intermédiaire financier permet d'expliquer correctement la dynamique de l'inflation et l'output en réponse à un choc de demande ainsi que les évidences concernant la cyclicité de la marge ajoutée au coût marginal. Dans le troisième chapitre nous utilisons les techniques bayésiennes pour estimer l'importance de la production en réseau et des fonds de roulement dans un modèle DSGE et en explorer les implications pour le cycle économique. Nos résultats confirment l'évidence d'une structure de production en réseau. Ils suggèrent également que les entreprises utilisent le fonds de roulement pour financer une fraction substantielle de leurs dépenses pour les intrants intermédiaires, les services du capital et le travail. Ces résultats restent consistants à l'ajout de chocs anticipés dans le modèle. Notre modèle avec réseaux de production et fonds de roulement s'ajuste également mieux aux données lorsque comparés à un modèle standard. Nous constatons aussi que la présence de ces deux ingrédients modifie de manière significative les sentiers de réponse des variables clés suivant les chocs à l'efficience marginale de l'investissement, à la productivité totale des facteurs, à la marge ajoutée au coût marginal et à la politique monétaire. Malgré l'utilisation des préférences standards, notre modèle de référence n'est pas sujet au problème de comouvement en raison de la réponse positive de la consommation suivant un choc à l'efficience marginale de l'investissement. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Dispersion salariale, inflation tendancielle, coûts de l'inflation, changement technologique, modèle néokeynesien, réseaux de firmes, fonds de roulement, dynamique de l'inflation, multiplicateur de contrat pour l'output, marge ajoutée au coût marginal cyclique, problème de comouvement, estimation bayésienne, extended working capital, chocs d'investissement, comouvement du cycle réel, source du cycle réel.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Phaneuf, Louis
Mots-clés ou Sujets: Inflation / Salaires / Économie du bien-être / Cycles économiques / Politique économique / Modèles DSGE
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 02 août 2018 13:10
Dernière modification: 02 août 2018 13:10
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11492

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...